L R AS Publié le lundi 28 mai 2018 - n° 235 - Catégories : ministre-réglementation

Analyse de l'appel d'offres CRE innovation par Sia Partners

Fin 2017, la CRE a lancé un appel d’offres concernant les installations solaires innovantes. Les projets ont été sélectionnés en fonction de leur compétitivité économique et de leur contribution à l’innovation.

Quatre familles d’innovation étaient proposées,

afin de garantir une compétitivité équitable pour chaque type d’innovation :

    les innovations de composants (comme la route solaire, les panneaux innovants, les nouvelles technologies de cellules, …),

    les innovations portant sur le système électrique (architecture haute tension, systèmes innovants de distribution d’énergie, …),

    les innovations liées à l’optimisation et à l’exploitation électrique des centrales photovoltaïques (logiciel de monitoring couplé à des capteurs, outils de maintenance préventive, …),

    le solaire couplant une production photovoltaïque secondaire à une production agricole principale.

Le système de notation est lié au degré d’innovation, à la synergie avec l’usage agricole, ou au positionnement sur le marché.

Le prix moyen des offres retenus par la CRE s’élève à 116,70 €/MWh contre 89,00 €/MWh pour l’appel d’offres classique. C’est 31 % plus élevé. Ceci s’explique par des innovations proposées telles que boitiers d’optimisation de production, logiciels intégrés de prévisions d’interruptions… Pour les installations sur serres et hangars agricoles, le supplément de prix est de 14 %. De même pour les installations au sol, où le prix moyen pondéré des offres retenues (70,40 €/MWh) est supérieur de 5 % aux centrales solaires au sol (67,00 €/MWh).

Quinze développeurs se partagent 77 MW répartis sur 50 projets pour un prix moyen de 80,70 €/MWh. Les principaux acteurs lauréats de cette première vague sont entre autres Urbasolar, Langa, Tenergie, Total Solar allié à Amarenco et Luxel. Les lauréats de cette première vague d’appel d’offres innovation se distinguent par leurs spécificités techniques et leurs spécificités d’usage.

Cinq dossiers de centrale solaire flottante ont été retenus. D’autres innovations se distinguent, comme les boitiers communicants pour l’optimisation entre les ventes et la consommation d’énergie solaire, ou encore un logiciel de prévision de la production en vue d’améliorer les projections à court et long terme. Enfin, une partie conséquente des projets sélectionnés se focalise sur l’apport de l’énergie solaire à l’agriculture.

L’innovation solaire est un secteur à la pointe de la recherche. La barrière à l’entrée est importante. Néanmoins, beaucoup d’acteurs qui ne pouvaient pas concourir aux appels d’offres classiques – soit par la taille de leur installation trop faible, soit par les critères trop restrictifs fixés par la CRE – ont ici la possibilité de présenter leur innovation et d’être accompagnés financièrement.

Ce type d'appel d'offres donnera une nouvelle dimension au solaire français.

http://www.energie.sia-partners.com/20180517/en-france-les-installations-solaires-innovantes-ont-le-vent-en-poupe-0

SIA Partners du 17 mai

NDLR    Une contradiction a été décelée sur le prix de l’appel d’offres classiques qui est indiqué à 89 € le MWh, et le prix moyen proposé aux lauréats de 80,70 € le MWh

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"