R AS Publié le lundi 15 avril 2019 - n° 272 - Catégories : ministre-réglementation

L'Ademe ne voit pas l'intérêt de capacités nucléaires excédentaires

S'interrogeant sur le mix futur de production électrique d'ici 2060, l'Ademe affirme qu'il faut tenir compte de l’évolution des besoins de flexibilité à l'intérieur des journées et des semaines du fait de l'intermittence du solaire (dans la journée) et de l'éolien (dans la semaine). Les véhicules électriques pourraient

Lisez la suite : 

Seuls les abonnés ou les détenteurs de points peuvent lire la totalité de cet article.

Identifiez-vous
Achetez des points ou abonnez-vous

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"