AS Publié le lundi 18 mars 2019 - n° 268 - Catégories : prévisions

L'avenir est aux installations résidentielles et non aux grandes centrales

Au Japon, l'intérêt diminue pour les grandes centrales solaires du fait de la baisse du tarif d'achat, de la rareté des terrains, mais aussi du fait de la politique du zéro-énergie pour les maisons. Ceci exige l'intégration de mesures photovoltaïques et d'efficacité énergétique pour les nouveaux bâtiments.

Lisez la suite : 

Seuls les abonnés ou les détenteurs de points peuvent lire la totalité de cet article.

Identifiez-vous
Achetez des points ou abonnez-vous

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"