L R AS Publié le dimanche 10 février 2019 - n° 263 - Catégories : divers financier

GCL New Energy au bord de la faillite

Le chinois GCL New Energy a d'énormes dettes, 61,3 milliards de RMB (9,09 Mds $) dont 21,4 Mds RMB (3,2 Mds $) à rembourser en juillet 2019. La société propose de vendre à réméré (vente avec contrat de rachat à terme) des centrales solaires

d’une puissance de 80 MW, pour un montant de 420 millions de RMB (62 M$). En réalité, il s'agit d'un prêt à court terme déguisé au taux d'intérêt de 2,5 %, assorti d’une garantie sous forme d’actifs solaires.

PV Magazine du 7 février

NDLR   GCL New Energy est en bien mauvaise passe car son choix persistant de rester sur le multicristallin alors que le monocristallin s’impose dans l’univers photovoltaïque l’oblige à réduire ses prix et à limiter ses bénéfices ou à subir des pertes.

 Si en plus, se greffe la nécessité de rembourser une énorme dette en juillet 2019, la situation va se compliquer singulièrement. Les autorités chinoises vont trouver une solution pour franchir cette mauvaise passe, en étalant le remboursement de la dette, en la refinancant, en vendant des actifs. Une faillite serait si dommageable pour l’image de l’ensemble de l’industrie et de l’Etat chinois, que cette hypothèse est exclue

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 20 jours glissants