L R AS Publié le dimanche 10 février 2019 - n° 263 - Catégories : le PV Amér.

Après la baisse de 5 % des droits de douane aux Etats-Unis, les nouvelles usines tardent

Aux Etats-Unis, un an après l’instauration de droits de douane de 30 % sur les importations de cellules et de panneaux photovoltaïques chinoises, le taux est ramené à 25 %.

Dans son discours sur l’état de l’Union, le président américain

s’est félicité du succès de sa politique économique et indique qu’il négocie toujours avec les autorités chinoises. Quatre fabricants sont en train d'édifier une capacité de production de 3,7 GW aux Etats-Unis : Hanwha Q Cells prévoit 1,6 GW en Géorgie, First Solar construit une usine de 1,2 GW dans l’Ohio, LG prévoit 500 MW en Alabama, et JinkoSolar annonce une usine de 400 MW à Jacksonville, en Floride. Mais aucune date n’a été fixée pour la mise en service de ces usines. De plus, la baisse des taux de droits de douane réduit l’avantage pour les nouvelles usines aux Etats-Unis

Deux des unités annoncées sont plus importantes que toutes les usines construites à ce jour aux Etats-Unis. Celle de Hanwha devrait être la plus grande de l’hémisphère occidental. Certains commentateurs attribuent ce regain d’intérêt pour les Etats-Unis à la baisse sensible du taux d’imposition sur les sociétés.

PV Magazine du 7 février

NDLR   Après les déclarations d’intention, les quatre annonceurs doivent passer aux actes et édifier leur usine. Il est vrai qu’on n’a aucune information sur l’avancement des réalisations, sur les intentions des dirigeants, sur le début de la commercialisation de la production.

 Dès lors, y aura-t-il construction des usines ? ou abandon ? A l’origine, il y avait la possibilité d’importer sans droits de douane 2,5 GW de cellules, mais avec les différentes candidatures, il y aura des droits de douane sur une grande partie de ces produits. Est-ce que ces droits auquel s’ajoute la diminution progressive des taxes à l’importation ont-ils changé les intentions des fabricants ?

Faut-il miser sur la poursuite d’une politique de protection américaine ? Ceci voudrait dire que D. Trump effectuerait un second mandat ou que son successeur verrait les effets positifs des droits de douane…

 On devrait percevoir l’intention de ces quatre fabricants au cours du premier semestre 2019.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 20 jours glissants