L R AS Publié le mercredi 06 février 2019 - n° 262 - Catégories : l'Actu du Mois

l'Actu du Mois de janvier 2019

Ce qu'il faut retenir de l'actualité de janvier 2019

en France

à l'étranger

dans la filière

dans les produits

dans les sociétés

FRANCE

 Au moment où la PPE resurgit dans l’actualité du fait de la publication du document récapitulatif, l’Ademe et Négawatt présentent leur esquisse d’un avenir utilisant uniquement de l’énergie renouvelable à 100 %. Mais utiliser de l’énergie renouvelable, c’est d’une certaine façon s’opposer au tout nucléaire d’EDF. D’où la présentation de propositions qui ne seront pas suivies d’effet.

C’est le même obstacle que rencontre l’autoconsommation. Elle fait sortir l’utilisateur du cadre national et global de l’utilisation de l’électricité nucléaire, d’où les freins mis à l’autoconsommation individuelle et encore plus à l’autoconsommation collective

Comment l'Ademe et Négawatt parviendraient à un mix électrique 100% renouvelable en 2050

Atteindre 50 % d'EnR en France d'ici 2050; l'Ademe répond

Pourquoi l'autoconsommation collective est-elle particulièrement freinée ?

Atteindre les 100 % d'énergies renouvelables d'ici 2050 selon Sia Partners

Une autoconsommation collective en France *

 

Autres points :

EDF va installer une centrale flottante de 20 MW

Le CEA atteint 24 % avec une cellule HJT, et 348 W sur un panneau

SunPartner demande à être placé en redressement judiciaire

Dome Solar reprend son confrère Kogys

.

ETRANGER

1er sujet à retenir :

En mai 2018, le gouvernement central chinois avait décidé de ne plus subventionner les centrales au sol. Ceci avait arrêté un grand nombre de construction, se répercutant sur les installateurs de centrales mais aussi sur la filière de production de panneaux. Pour éviter une catastrophe économique, il a décidé début janvier de transférer aux régions la responsabilité de l’autorisation de construction de centrales, avec la possibilité de les subventionner. En revanche dans une douzaine de régions (celles qui ont déjà des difficultés d’évacuation de l’énergie produite), il est interdit de construire de nouvelles centrales.

Sans le dire, le gouvernement central relance la construction de centrales solaires au sol dans les régions qui ont besoin de cette énergie, ceci dans le but de faire coïncider la production locale avec la consommation d’électricité locale.

Cette politique chinoise a obligé les entreprises à chercher des débouchés à l’étranger et a entrainé une baisse de 20 à 30 % du prix des panneaux en 2018.

En 2018, les industriels chinois ont encore gagné des parts de marché. Ils ont livré 83 % des panneaux produits dans le monde !

Après l'annonce de la nouvelle politique chinoise

La Chine lance une nouvelle politique en faveur du solaire

Les entreprises solaires chinoises s'attendent à une croissance domestique dès 2019

Production et installations solaires (43,6 GW, -18 %) en Chine en 2018

 

2ème aspect à retenir

L’Espagne s’affirme comme le pays le plus dynamique pour ses installations PV en 2019 et 2020 :

 1°) le gouvernement devient favorable au photovoltaïque : il a supprimé les taxes sur le PV, propose un revenu garanti aux propriétaires de centrales pendant douze ans (pour solder le contentieux datant de 2013). Il propose de stimuler l’autoconsommation

2°) Les enchères lancées en juillet 2017 (pour 3 GW) devraient être réalisées en 2019, faisant de ce pays le plus important d’Europe. Pour 2019, les installations devraient s’établir entre 4 et 6 GW contre 0,7 GW en 2018 !

3°) La baisse des prix des panneaux a rendu rentable la construction de centrales au sol. Dès lors, les nombreux projets de très grandes centrales dans le sud de l’Espagne sont réactivés. Les promoteurs peuvent désormais trouver des débouchés pour leur production auprès d’acheteurs privés dans des contrats de livraison à long terme. Tout le monde y gagne : les développeurs ont de gros contrats à remplir, les clients vont acheter de l’énergie moins chère que celle du réseau (autour de 0,04 € /kWh sur dix ou quinze ans). Si on en croit le schéma financier de Bayware r.e., il est devenu très rentable de lancer de telles constructions car son prix de vente serait proche de 2,70 cts € / Wh (Rentabilisation d'une centrale en Espagne construite sans subvention)

4 GW installés en Espagne en 2019 ? Davantage en 2020 ?

Les investisseurs se ruent sur les projets de centrales en Espagne

Nouveau système de rémunération en Espagne

.

Autres points à retenir

13,5 GW (+ 42 % sur 2018) devraient être installés en Europe en 2019

En Suède, installation PV pour l'été, hydrogène pour l'hiver

Des installations PV dans les montagnes suisses pour fournir de l'énergie en hiver

Forte croissance attendue du PV en Inde en 2019

.

FILIERE

Outre les différents classements des fabricants de panneaux et de cellules, il faut noter le désir d’utiliser l’intermittence des énergies renouvelables sans passer par le stockage. Cette orientation ne parait pas encore développée, mais elle est une piste intéressante qui changerait l’approche de ces énergies : Valoriser l’intermittence des EnR ? On y pense sérieusement

Des installations mondiales 2019 de 113 GW (+ 8 % sur 2018) ?

Les cinq tendances en 2019, selon le chinois PV InfoLink

Les dix plus importants fabricants de panneaux en 2018, selon PV InfoLink. PV Tech présente une liste bien différente (Les dix principaux fournisseurs de panneaux en 2018 selon PV Tech)

Les principaux fabricants de cellules en 2018

 

LES PRODUITS

Le produit qui parait porteur actuellement est les couches minces. Plusieurs chinois investissent dans des équipements. Les taux de conversion augmentent nettement.

Solar Frontier : taux de conversion de 23,3 % sur une cellule CIS

Pour d’autres informations sur les couches minces, cliquer sur la catégorie « le photovoltaïque », puis « couches minces » (ou https://www.actu-solaire.fr/index.php?p=articles.categorie&id=47)

La domination chinoise sur les batteries de véhicules s'affirme

La concurrence entre cellules polycristallines et monosilicium

Quel est le futur de la technologie N ?

LES SOCIÉTÉS

Les équipementiers allemands au 3ème trimestre

Pertes 2018 considérables chez SMA ; SMA supprime 425 emplois et dispose d'un nouveau dirigeant

Forte baisse de l'activité silicium chez Wacker Chemie

Volkswagen veut devenir un fournisseur d'énergie verte

Ikea accélère la vente de panneaux en Allemagne, par internet

 

DIVERS

Améliorations apportées aux panneaux : anti-reflet, anti salissure, nettoyage

300 Mds $ investis en 2018 dans les EnR

Un adhésif pour fixer les cellules en bardeaux *

Réparer les micro-fissures ?

 

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"