L R AS Publié le lundi 08 octobre 2018 - n° 250 - Catégories : Amérique

Les contrats privés de vente d'électricité prolifèrent en Amérique du Sud

Les contrats privés de vente d'électricité prolifèrent en Amérique du Sud : un nombre croissant d’opérations a été conclu récemment. Elles prévoient la vente d’énergie solaire à de gros consommateurs d’énergie. Les contrats privés

se multiplient dans les différents pays car la construction de centrales hors subvention devient maintenant rentable. Les enchères pour les grands projets d'énergie renouvelable sont toujours pratiquées.

Au Brésil, des contrats privés sont signés entre le portugais EDP et les agences bancaires du Banco do Brasil.

Au Panama : 150 MW seront construits par les espagnols Avanzalia et TSK Ingeniería y Electricidad pour plusieurs gros clients.

Au Mexique : une installation de 130 MW sera construite par Engie pour le producteur d’acier Gerdau Corsa. Le Balam Fund a achevé la construction de 35 MW pour la chaine pharmaceutique Farmacias del Ahorro.

Colombie : Celsia construit une installation PV sur le toit de l'aéroport de Bogota. Celsia envisage aussi de construire 80 MW dans la ville de Los Santos, et 9 MW dans la municipalité de Santa Rosa de Lima, dans le département de Bolívar. La Colombie est le seul pays d'Amérique latine, à ne pas avoir encore organisé de vente aux enchères pour les énergies renouvelables.

Chili : de nombreux contrats privés ont déjà été signés. Un des derniers est le projet d'Engie dans le nord de l'Antofagasta. D'autres contrats de fourniture ont été signés par des sociétés minières. Ces contrats vont se multiplier car il n'y a aucune grande vente aux enchères et parce que seuls les projets de moins de 9 MW sont pris en charge par le programme PMGD.

Argentine : il n'y a pas eu de contrats privés au cours des dernières semaines. Le gouvernement a suspendu toute adjudication en août

PV Magazine du 4 octobre

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"