L R AS Publié le samedi 12 mai 2018 - n° 233 - Catégories : industrie

Faible activité chez les producteurs taïwanais

Le taux d'utilisation des capacités de production des fabricants taïwanais de cellules est actuellement souvent de 50 % (seuls quelques-uns se maintiennent à 80 %) car les donneurs d'ordres chinois

veulent un taux de conversion de 18,6 % pour le multicristallin, à cause de la hausse des normes dans leur pays. Il s'y ajoute les prix bas demandés. Accepter ces exigences obligerait les taïwanais à travailler à perte.

Peu de fabricants taïwanais de cellules ont adopté la technologie de texturation MCCE pour traiter la surface des plaquettes au silicium noir. La raison en est qu'ils n'auraient pas été compétitifs avec les producteurs chinois.

Digitimes du 8 mai

NDLR  Le lent naufrage de l'industrie photovoltaïque taïwanaise se poursuit sous les coups de butoir des fabricants chinois...

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"