L R AS Publié le dimanche 15 avril 2018 - n° 229 - Catégories : divers PV

Le solaire est pertinent en Alaska !

Les panneaux solaires produisent l'énergie PV selon la durée d'ensoleillement, selon la température (plus elle est faible, plus les panneaux produisent), et selon la latitude géographique.

Ceci explique l'intérêt croissant pour les installations flottantes de panneaux car l'eau refroidit les panneaux et augmente leur production. La latitude est un facteur important : ainsi Oslo est situé à une latitude bien supérieure à celle de l'Allemagne et pourtant sa production d'énergie solaire est similaire à celle de l'Allemagne, avec un potentiel de 1.000 kWh par mètre carré. De même, le développement de l'énergie solaire peut également prospérer dans les régions aux climats subarctiques, comme les Territoires du Nord-Ouest (TN-O.) du Yukon, au Canada : les villages peuvent utiliser l’énergie solaire durant l'été et un carburant durant l'hiver. Selon le Département américain de l'Energie, l'Alaska pourrait développer le photovoltaïque. Dans onze de ses comtés, le coût de l'énergie solaire peut déjà rivaliser avec celui de l'énergie produite par le combustible. Comparé au coût de l'énergie solaire en 2016, le coût en 2018 est en baisse, ce qui suggère que la compétitivité de l'énergie PV dans la région est en hausse. Le potentiel de la production d'énergie solaire de certaines régions de l'Alaska peut même rivaliser avec celui de l'Allemagne.

Même s'il y a des nuits polaires et beaucoup de jours pluvieux dans certaines de ces régions, les régions hors réseau peuvent bénéficier de l'utilisation de systèmes solaires.

EnergyTrend du 11 avril

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"