L Publié le dimanche 08 octobre 2017 - n° 206 - Catégories : Moyen Orient

Le Moyen Orient, nouvelle zone du développement mondial du solaire

   La demande mondiale est encore dominée par la Chine qui parviendra à 125 GW en fin 2017.

   La Chine, les États-Unis, l'Inde et le Japon représentent 75 % de la capacité totale d'installations solaires mondiales pour l'année 2017. La capacité totale installée à l'échelle mondiale dépassera 400 GW en 2018. Près de 1 TW de l'énergie solaire installée totale est envisageable d'ici 2021.

   La capacité installée des pays du Moyen Orient n'est que

de 3,2 GW et est prévue à 32,5 GW en 2022, soit une hausse annuelle de 6 GW. Certains pays ont lancé des plans ambitieux comme l'Arabie Saoudite avec 9,5 GW d'ici 2023. La Jordanie et l'Egypte ont aussi des plans d''installation d'EnR.

   Pour l'ancien directeur de Fraunhofer ISE, E. Weber, le financement est le plus grand défi dans la construction de centrales car il y a beaucoup de projets qui restent en attente du fait du manque de financement. L'autre défi est que tout le monde veut utiliser la production locale, ce qui est bien difficile, car il y a peu de produits disponibles. Ceci sera discuté à la conférence Intersolar Middle East à Dubaï.

.

EnergyTrend du 25 septembre 2017

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"