L Publié le lundi 17 juillet 2017 - n° 200 - Catégories : le Fil de l'Actu

le Fil de l'Actu n°200 du 17 juillet

LES POINTS IMPORTANTS DE L'ACTU DE CETTE SEMAINE (le Fil de l'Actu n°200 du 17 juillet)
.

FRANCE
    *  EDF acquiert deux projets solaires d'une capacité de 179 MW   

.

LES SOCIÉTÉS
    *  Shell veut investir dans les EnR  

 
    LE DEVELOPPEMENT DE CES TITRES

FRANCE
    *  EDF acquiert deux projets solaires d'une capacité de 179 MW   

   EDF Energies Nouvelles acquiert deux projets solaires (Switche Station 1 et 2) d'une capacité de 179 MW dans le Nevada, auprès de First Solar. EDF Energies Nouvelles, via sa filiale EDF Renewable Energy, fait partie des principaux acteurs d’énergies renouvelables aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique avec 9 gigawatts de projets en développement dans les domaines de l’énergie éolienne et solaire principalement.

ABC Bourse du 14 juillet  

.

    *  Engie veut investir un milliard de $ en Chine au cours des prochaines années  

   A Pékin, la directrice générale d'Engie a indiqué que son groupe allait investir un milliard d'euros au cours des prochaines années en Chine dans le secteur des énergies renouvelables (le solaire, le biogaz, les réseaux urbains de chaleur et de froid, ainsi que les stations de recharge pour voitures électriques).

La Tribune du 12 juillet - http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/energies-vertes-engie-va-investir-un-milliard-d-euros-en-chine-743786.html    

.

    *  Voltalia commence la construction de deux centrales situées dans le Var  

   Voltalia commence la construction de deux centrales situées dans le Var pour une puissance cumulée de

14,2 MW. Elles ont été obtenues lors de l’appel d’offres CRE 3. Elles seront raccordées fin 2017. Avec ces deux projets, la capacité solaire de Voltalia atteint 36,2 MW (4,5 MW ont déjà été déployés en France, 4,5 MW en Guyane, 7,3 MW au Royaume Uni, 4,7 MW en Grèce, 1 MW au Portugal).

   La capacité installée en éolien à la fin du 1er trimestre est de 432 MW. La société espère avoir installé 1 GW d'EnR d'ici 2019.

PV Magazine du 10 juillet   

.

LA FILIÈRE
    *  Financement de l'énergie solaire au 1er semestre 2017   

   Le financement global des entreprises de l'énergie solaire a atteint 4,6 milliards de dollars au premier semestre de 2017, soit une hausse de 2 % sur l'an dernier. Le 1er trimestre avait enregistré 3,2 Mds $, puis le second 1,4 Md $.

   Le nombre de transactions au cours du semestre a augmenté de 23 % sur l'an dernier.

   Selon Mercom, l'incertitude sur le marché mondial de l'énergie solaire est au moins en partie motivée par le résultat attendu de l'affaire commerciale Suniva aux États-Unis.

PV Magazine du 11 juillet - https://www.pv-magazine.com/2017/07/10/report-global-corporate-funding-of-solar-reached-4-6-billion-in-first-quarter/   

.

    *  Composition des batteries : importance du cobalt

     Au premier semestre 2017, le prix des batteries au lithium a augmenté en moyenne de 15 % à 25 % par rapport au second semestre 2016. Cette hausse a été due principalement au prix du cobalt qui a atteint un sommet de cinq ans. Au cours du deuxième semestre de 2017, la hausse des prix de ce matériau devrait commencer à s’essouffler, mais la demande saisonnière entraînera le prix des batteries utilisées dans les véhicules électriques et les véhicules hybrides. EnergyTrend projette qu’elles augmenteront en moyenne de 10 % au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent. La hausse continuera au quatrième trimestre.

   Le prix des batteries dépend de leur composition : les piles cylindriques utilisent généralement le nickel-manganèse-cobalt (NMC) comme matériau cathodique. Environ 15 % du coût de NMC est basé sur la teneur en cobalt.

    Les piles polymères utilisent principalement de l'oxyde de lithium et du cobalt (LCO ou lithium cobalt oxide) comme matériau cathodique. Le cobalt représente environ 50 % du coût du LCO. La hausse du prix du cobalt qui a atteint son point culminant en cinq ans, a obligé les fournisseurs à augmenter de plus de 20 % le prix des piles polymères au cours du deuxième trimestre, par rapport au premier trimestre !

   Le cobalt est très demandé, de l'industrie aérospatiale avancée, à la fabrication de produits de consommation ordinaires. Cependant, la croissance de la demande la plus notable pour ce métal proviendra des batteries des véhicules électriques (EV). La demande de ces piles a déjà fait de gros bonds, le taux de croissance annuel passant de 30 % en 2015, à 35 % en 2016. La Chine, qui est un marché majeur des EV, aura une demande pour ce type de batteries de 32 gigawatt-heures pour cette année : ceci représente une croissance annuelle de 40 % par rapport au chiffre de 23 gigawatt-heures de 2016. EnergyTrend prévoit une croissance annuelle de 15 % de la demande pour les batteries EV entre 2016 et 2020

.

EnergyTrend du 10 juillet - http://www.energytrend.com/research/20170710-11857.html

NDLR    Si le cobalt est si important dans la fabrication des batteries, il n’y a aucune raison que la hausse du prix de ce matériau arrête sa progression puisque la demande est fortement croissante. Il faut donc s’attendre à ce que les différentes sortes de batteries se renchérissent ou au minimum ne réduisent pas autant que prévu leurs coûts.    

.

    *  Remplacement accéléré des coupes par du fil diamanté  

   Selon des professionnels, les fabricants taïwanais de cellules solaires seraient en retard sur leurs concurrents chinois dans l'adoption du silicium noir polycristallin et de la coupe au diamant. Les chinois abandonnent rapidement le sciage à la boue, au profit du sciage diamanté car le prix de la plaquette est 10 % inférieur. Ainsi, GCL Poly a déjà remplacé 50 % de son vieil outillage. Toute sa coupe sera diamantée en fin d'année 2017. Le reste de l'industrie chinoise aura remplacé 70 % à 80 % de son vieil outillage par la nouvelle coupe à la fin de cette année. Les taïwanais doivent adopter un procédé de texturation de surface pour rendre la surface de coupe adaptable à la fabrication de cellules que ce soit la gravure chimique catalysée par un métal (MCCE) ou la gravure ionique réactive (RIE). Les fabricants taïwanais de cellules sont plutôt lents à adopter ces procédés techniques. Ceci pourrait nuire à leur compétitivité au second semestre 2017.

Digitimes du 12 juillet - http://www.digitimes.com/news/a20170711PD217.html    

.

LE MONDE
    *  Capacité industrielle de la Chine   

   Le bureau d'étude britannique Research and Market a publié une étude sur la capacité industrielle de la Chine. en 2016. La production de polysilicium a atteint un volume de 194.000 tonnes (+ 17 % sur 2015). La production de plaquettes a été de 63 GW (+ 31 %), la production de cellules de 53 GW (+ 21 %), et les centrales solaires ont été de 34,5 GW portant le montant cumulé à 77 GW.

   Les exportations chinoises en 2016 de plaquettes, cellules et composants de silicium se sont élevées à 13,8 Mds $ (+ 11 % sur 2015). Les exportations vers les pays émergents (Inde, Turquie, Chili, Pakistan,...) ont considérablement augmenté, alors que les marchés traditionnels occidentaux ont reculé de 30 %. La baisse des exportations PV provient de ce que de nombreuses entreprises chinoises ont installé des usines en Asie du Sud-Est où a été installée une capacité de production de plus de 5 GW répartis dans une vingtaine de pays.

   Alors qu'il y avait encore 80 producteurs de silicium fin 2011, ils ne sont plus que 17 en activité (avec pour trio de tête : GCL-Poly Energy, TBEA, Daqo New Energy). La capacité annuelle de production de silicium atteignait 230.000 tonnes à fin juin 2017 en hausse de 20.000 tonnes sur la fin 2016. Elle devrait atteindre 250.000 à 260.000 tonnes fin 2017. La forte croissance des besoins de silicium dans l'avenir attire de nouveaux industriels. Par exemple East Hope Group construit une unité de 120.000 tonnes à Changjizhou, (Xinjiang). Pour le moment, plus de 100.000 tonnes sont importées chaque année

Photon du 11 juillet - http://www.prnewswire.com/news-releases/china-polysilicon-industry-report-2017-by-the-end-of-2017-the-annual-production-capacity-of-polysilicon-in-china-will-reach-250-260-thousand-tonsyear-300485190.html  

.

    *  Le mode de production d'électricité en Chine    

   Selon l'étude sur la transition de l'énergie dans le secteur de l'énergie en Chine selon Agora EnergieWende, les centrales au charbon assurent encore de 65 % de la production d’électricité contre 76 % en 2010; les énergies  renouvelables couvrent 25 % de la consommation d'électricité (contre 17 % sur 2010); ceci se répartit en 19,9 % d'énergie hydroélectrique, 4,1 % d'éolien, 1,1 % de solaire.

   En six ans, la consommation d'électricité a augmenté de 41 % à 5.920 TWh. L'efficacité énergétique a augmenté de 17 % sur la période.

   Dans le plan quinquennal, il est prévu une augmentation de l'utilisation du charbon, du nucléaire, du gaz ce qui entraine une diminution relative des capacités et de la production d'énergies renouvelables. Sur les 300 GW d'augmentation de capacités qui seront installés entre 2016 et 2020, 200 GW proviendront du charbon !

.

.

Photon du 11 juillet - https://www.agora-energiewende.de/fileadmin/Projekte/2017/JAW_China_2016/Agora_Energy-Transition-China-2016-EN_WEB.pdf   

.

    *   50 sociétés japonaises du secteur photovoltaïque ont fait faillite ou bien ont fermé au premier semestre 2017.  

   50 sociétés japonaises du secteur photovoltaïque ont fait faillite ou bien ont fermé au premier semestre 2017. C'est plus du double du nombre de fermetures (2,2 fois) observées l'an dernier. Les fermetures ont été principalement attribuables à la réduction progressive par le gouvernement des tarifs de rachat photovoltaïque, ce qui a entraîné une diminution de la demande PV domestique.

   Les entreprises concernées ont été des courtiers en énergie photovoltaïque, des concepteurs ou des constructeurs de centrales, des fabricants de cellules et de panneaux photovoltaïques, des producteurs de composants ou de périphériques photovoltaïques. La plupart étaient des petites et moyennes entreprises, dont 92 % avaient un capital inférieur à 50 millions de JPY (moins de 400.000 €).

Digitimes du 14 juillet - http://www.digitimes.com/news/a20170713PD202.html  

.

    *  Mise en service de la centrale de 1 GW en Inde  

   Le parc solaire Kurnool de 1.000 MW situé dans l'Etat de l'Andhra Pradesh (Inde) sera mis en service le 13 juillet,

Photon du 12 juillet   

.

    *  L'Inde aussi veut participer à la course aux giga-usines de batteries  

   Entre 2 et 5 giga-usines de batteries au lithium-ion pourraient être installées en Inde d'ici 2019. Elles serviraient aux véhicules électriques. Tesla en étudie l’intérêt. Panasonic qui a vendu plus de 130 MWh de batteries lithium-ion au marché des télécommunications et pour des applications distribuées, met en place une installation d'assemblage de batteries. Le chinois BYD envisage une usine en Inde pour satisfaire la demande pour les véhicules électriques. De même, le fabricant chinois de batterie au lithium-ion Zhuhai Yinlong New Energy a prévu une usine de fabrication de batteries pour automobiles au Pendjab, qui serait la première usine de ce type par une entreprise étrangère en Inde.

   Le fabricant de batterie français Saft fabrique également en Inde depuis 2013 des batteries rechargeables au nickel.

   Des groupes indiens tels que Reliance Jio, des sociétés de télécommunications ou encore la compagnie pétrolière Indian Oil Co ont des projets de production de batteries. Tous les grands groupes internationaux cherchent à s'installer en Inde.

   Les compagnies indiennes ne souhaitent pas que leur marché des batteries soit dominée à 90 % par des marques étrangères et notamment chinoises comme c'est le cas pour le photovoltaïque : les chinois ont des projets pour installer une capacité de 120 MWh par an d'ici 2021, selon Bloomberg Intelligence.

   EnergyStorage du 12 juillet - https://www.energy-storage.news/news/two-or-more-gigafactories-expected-for-india-by-2019  

.

LES PRODUITS
    *  VIZn Energy estime que son système de stockage parvient à un coût de revient de 0,04 $/kWh  

   VIZn Energy le fabricant de batteries à flux à base de zinc-fer à usage industriel affirme que son stockage d'énergie couplé à l'énergie solaire ou au vent à un « prix record » de 0,04 $ US le kilowattheure à condition qu'il puisse bénéficier du crédit d'impôt (aux Etats-Unis) de 30 %. Les compagnies d'électricité pourraient en plus obtenir divers revenus accessoires qui amélioreraient le revenu de l'installation. Ceci serait obtenu avec une installation de stockage 30 MW avec une restitution d'électricité de 4 heures, à partir d'une installation solaire de 100 MW. Ce coût de 0,04 $/kWh serait inférieur à celui de l’électricité à partir du charbon de 0,06 $/kWh

   VIZn Energy indique que sa batterie peut effectuer deux cycles par jour alors que la batterie lithium ne peut en réaliser qu'un par jour. Elle fonctionne durant vingt ans alors qu'une batterie lithium ne dure que 7 à 10 ans.

EnergyStorage du 12 juillet - https://www.energy-storage.news/news/vizn-claims-to-deliver-energy-storage-for-renewables-at-record-low-price     

.

LES SOCIÉTÉS
    *  Shell veut investir dans les EnR   

   En mai 2016, le pétrolier Shell a lancé la division Nouvelles Energies pour gérer ses investissements dans les énergies renouvelables et autres technologies à faible émission de carbone. Shell prévoyait d'investir 200 M$ chaque année. Or dès 2017, le montant sera porté à 1 milliard de dollars par an pour accélérer le passage à l'énergie de remplacement. C’est qu’il a constaté que le prix du kWh issu du solaire ou de l'éolien baissait rapidement et que les produits pétroliers vont être soumis à des restrictions des règlements carbone.

GreenTech Media du 11 juillet - https://www.greentechmedia.com/articles/read/shell-boost-clean-energy-spending-1-billion-2020    

.

    *  Heraeus est le plus important vendeur de pâte de métallisation au 1er semestre 2017   

   L'allemand Heraeus est le plus important vendeur de pâte de métallisation en Chine au 1er semestre 2017. Il est suivi de l'américain DuPont, puis du taïwanais Giga Solar et du sud-coréen Samsung SDI. Ces quatre producteurs ont des usines de fabrication en Chine pour éviter les droits de douane de 6 %. Ces quatre fabricants ont une part de marché de 70 % (contre 85 % antérieurement ). Les 30 % restants sont fournis par des fabricants chinois tels que DK Electronic Material ou iSilver Materials.

Digitimes du 14 juillet - http://www.digitimes.com/news/a20170714PD201.html   

.

    *  Redflow augmente son capital pour se réorganiser  

   Le fabricant australien de batteries à flux, Redflow, lance une augmentation de capital pour collecter 14,5 M $AUS (11 M $US). Ce financement doit permettre le déplacement du lieu de fabrication en Malaisie afin de réduire le coût de production de 30 %, ainsi que la réorientation commerciale pour moins viser le stockage résidentiel, et davantage le hors-réseau, les télécommunications, le commerce, l'industrie et les utilisateurs de batteries au plomb-acide.

   Cette volonté d'abandonner les marchés trop concurrencés vient de la réduction significative du prix des batteries au lithium depuis 18 mois qui rend les piles à flux trop chères.

PV Magazine du 14 juillet - https://www.pv-magazine.com/2017/07/14/australias-redflow-seeking-au14-5m-shifts-focus-to-lead-acid-replacement-market/  

.

DIVERS
    *  Etude pour la réalisation de trois centrales flottantes d'un total de 280 MW  

   La Corée du Sud souhaite construire trois centrales flottantes d'un total de 280 MW et lance un appel d'offres. Le spécialiste français Ciel & Terre qui s'intéresse à cet appel d'offres, a déjà construit une centrale de 0,49 MW en Corée du Sud en 2015 et construit 70 MW dans la province chinoise de l'Anhui.

PV Magazine du 10 juillet - https://www.pv-magazine.com/2017/07/10/korean-firm-to-build-280-mw-of-floating-pv-capacity/   

.

    *  Nouvelle cellule qui absorbe toute la lumière d'où un taux de conversion de 44,5 %   

   Une nouvelle cellule solaire bien plus efficace a été mise au point par l’université américaine George Washington (School of Engineering and Applied Science)    Cette cellule absorbe toutes les longueurs d'onde de la lumière

du fait de sa composition multicouches de matériaux spécialisés. Ceci explique qu’elle convertisse la lumière directe du soleil en électricité avec une efficacité de 44,5 pour cent. Elle est devenue la cellule solaire la plus efficace au monde.

   Le nouveau dispositif utilise des panneaux photovoltaïques concentrateurs (CPV) qui utilisent des lentilles pour concentrer la lumière du soleil sur de minuscules cellules solaires à micro-échelle. En raison de leur petite taille, moins d'un millimètre, des cellules solaires carrées utilisant des matériaux plus sophistiqués peuvent être développés de manière rentable.

   Environ 99 % de la puissance contenue dans la lumière directe du soleil atteignant la surface de la Terre a une longueur d'onde comprise entre 250 nm et 2500 nm. Les matériaux classiques des cellules solaires multi-jonctions ne peuvent pas capturer cette gamme spectrale entière. Ce procédé mis au point est capable de débloquer l'énergie stockée dans les photons à longue durée de vie, qui sont perdus dans les cellules solaires conventionnelles. Ce procédé constitue le moyen de réaliser la cellule solaire multi-jonction ultime.

   La nouveauté de cette cellule utilise d’une part une famille de matériaux à base de substrats d'antimonide de gallium (GaSb), qui se retrouvent généralement dans les applications pour les lasers infrarouges et les photodétecteurs. D'autre part, une procédure d'empilage, appelée impression de transfert, qui permet un assemblage tridimensionnel de ces minuscules appareils avec un haut degré de précision.

   Cette cellule solaire est très coûteuse, mais les chercheurs pensent qu'il est important de montrer la limite supérieure de ce qui est possible en termes d'efficacité. Malgré les coûts actuels des matériaux impliqués, la technique utilisée pour créer les cellules est très prometteuse. Selon les chercheurs, un produit similaire peut être commercialisé, avec des coûts réduits, à partir de niveaux de concentration et de technologie solaires très élevés pour recycler les substrats de croissance chers.

.

 

.

SolarServer du 12 juillet - http://www.solarserver.com/solar-magazine/solar-news/current/2017/kw28/new-technology-creates-highly-efficient-new-type-of-solar-cell.html

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/aenm.201700345/abstract;jsessionid=575B96294A710D4C63CE198575481FFB.f04t01

https://mediarelations.gwu.edu/scientists-design-solar-cell-captures-nearly-all-energy-solar-spectrum
     Le Fil de l'Actu n°200 du 17 juillet 2017
 
   

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"