L R AS Published on Monday 30 May 2022 - n° 406 - Categories:Europe

2ème avis critique sur REPowerEU : la sécurité énergétique n’est pas assez assurée

Un second avis critique sur REPowerEU : la sécurité énergétique de l'Europe n’est pas assez assurée

Le bureau d'études allemand Agora critique le projet

de mettre sur le marché des certificats d'émission supplémentaires. En agissant de la sorte, la Commission risque "un résultat perdant-perdant pour la politique climatique de l'UE" en rendant plus rentable l'exploitation des centrales électriques au charbon, notamment en Europe de l'Est, et en affaiblissant les incitations à investir dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Il est critique envers le plan REPowerEU.

D'une manière générale, selon Agora, la Commission « accorde trop d'importance à la diversification de l'approvisionnement en combustibles fossiles et aux nouveaux investissements dans les infrastructures fossiles. Elle accorde trop peu d'importance aux initiatives à court terme en matière d'énergies renouvelables ou de pompes à chaleur, qui réduiront durablement la demande et la dépendance globale de l'UE à l'égard des combustibles fossiles. »

La Commission « a manqué l'occasion de renforcer simultanément la sécurité énergétique de l'Europe et d'atteindre les objectifs climatiques de l'Europe. »

« Le transfert proposé de fonds déjà disponibles n'est pas suffisant. » Selon les calculs d'Agora, environ 100 milliards d'euros (105 milliards de dollars) de fonds supplémentaires seraient nécessaires pour atteindre les objectifs de REPowerEU.

https://www.agora-energiewende.de/en/press/press-releases/statement-by-agora-energiewende-on-the-european-commissions-repowereu-plan/

agora-energiewende du 18 mai 2022

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...

Most read articles in the last 10 days

Most read articles in the last month