L R AS Published on Monday 13 September 2021 - n° 373 - Categories:prévisions;

DNV se prononce sur les installations solaires de 2050 !

Le monde pourrait installer 12,4 TW de panneaux solaires PV d'ici 2050 (contre 601 GW fin 2019), selon la société de conseil DNV. Ce chiffre pourrait ne pas être suffisant

pour limiter la hausse de la température mondiale à 2° celsius. Le monde n'avance pas assez vite pour éviter une catastrophe climatique.

L'accusation la plus accablante de l'étude de DNV est que la réponse du monde à la pandémie a été la relance du monde ancien et non le démarrage d'un monde nouveau. Pour DNV, « La pandémie a été une occasion perdue. Les plans de relance se sont largement concentrés sur la protection plutôt que sur la transformation des industries existantes. »

Pourtant, DNV est plus optimiste que l'an dernier : l

Le solaire devrait connaître une croissance exponentielle au cours de cette décennie, la capacité de production de cette catégorie d'actifs étant multipliée par 20 d'ici 2050. A cette date, plus d'un tiers (36 %) de toute la production d'électricité connectée au réseau sera d'origine solaire. Le photovoltaïque sera devenu le plus grand fournisseur d'électricité dans le monde. Combinées à l'énergie éolienne, ces deux sources fourniront près de 70 % de l'électricité mondiale.

L'énergie solaire dans les systèmes énergétiques mondiaux jouera un rôle croissant : marchés power-to-x, connectivité électrique croissante, réponse à la demande, tarification du carbone et, bien sûr, stockage de l'énergie qui associé au PV devient une nouvelle catégorie de centrales électriques. Les projets hybrides co-localisés représenteront 12 % de tous les générateurs d'électricité connectés au réseau d'ici 2050.

« Associées à la chute des coûts et aux progrès technologiques du stockage par batterie, les énergies renouvelables variables permettent déjà d'éliminer progressivement la production d'électricité d'origine thermique. L'argument commercial deviendra incontournable d'ici 2030. »

Le solaire continuera à voir ses coûts chuter. Les prévisions de dépenses d'investissement et d'exploitation seront en baisse. L'efficacité de la conversion des panneaux augmentera de 19 % en moyenne actuellement, à 26 % d'ici 2050, grâce à l'adoption croissante de suiveurs à axe unique et de panneaux bifaciaux.

La situation ne sera pas uniquement rose :

A mesure que des quantités importantes d'énergies renouvelables à coût marginal nul entrent dans le système, les marchés de gros de l'électricité devraient connaître une volatilité non négligeable. L'analyse de DNV montre que, rien qu'en Europe, les prix de l'électricité seront nuls pendant 8 % du temps d'ici 2050, ce qui signifie que 88 GWh, soit environ 3 % de la production totale d'énergie solaire sur le continent, devra être perdue.

Cette cannibalisation des prix aura un impact sur le taux de déploiement. Les installations solaires photovoltaïques annuelles devraient ralentir après avoir atteint un pic d'environ 370 GW par an vers 2030. Le réseau restera lui aussi un obstacle. Il faudra investir plus de 12.000 milliards de dollars pour construire un réseau plus vaste et plus adaptable.

Le solaire entre aujourd'hui, clairement, dans une nouvelle phase. La prochaine décennie verra l'énergie solaire photovoltaïque s'imposer comme la principale source d'énergie dans le monde. C’est la technologie la mieux placée pour accomplir une grande partie des tâches difficiles requises pour décarboniser de larges pans des économies mondiales.

https://www.pv-tech.org/analysis-20-fold-growth-and-12-4tw-by-2050-forecast-but-solar-pv-could-still-do-more/

PV Tech du 7 septembre 2021

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...