L R AS Publié le vendredi 18 septembre 2020 - n° 332 - Catégories : pérovskite, cellules

Comment réagissent les cellules tandem silicium-pérovskite à une forte insolation ?

En Arabie Saoudite, on a placé différentes cellules pour tester leur réaction à des températures élevées. Bien que chaque cellule ait été réglée pour correspondre au courant de l'autre afin d'éviter que les cellules ne se gênent dans leurs performances, on a constaté

que les deux cellules ont des réactions opposées à des températures très élevées de fonctionnement. C’est que la bande interdite de la cellule en silicium est plus petite, tandis que celle de la pérovskite est plus grande. Pour les cellules tandem optimisées pour fonctionner dans des conditions de laboratoire, la température éloigne en fait le dispositif de son point de fonctionnement idéal.

A un fonctionnement de température supérieure à 55° C, les pérovskites ayant une bande interdite inférieure à 1,68 électron-volt dans des conditions de test standard, offriront les meilleures performances dans un dispositif-tandem constitué avec une cellule au silicium.

« Cela implique que les pérovskites au bromure avec une bande interdite plus étroite dans des conditions de test standard (et donc une meilleure stabilité de phase) sont très prometteuses pour la commercialisation de cellules solaires en tandem pérovskite/silicium. »

https://www.pv-magazine.com/2020/09/16/tandem-cells-head-outdoors/

PV Magazine du 16 septembre

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"