L R AS Publié le samedi 12 septembre 2020 - n° 331 - Catégories : fondamentaux, fondamentaux PV, cellules, IBC. hétérojonction...

Les cellules à hétérojonction sont sensibles à la dégradation induite par la lumière (LID)

Les cellules à hétérojonction sont sensibles à la dégradation induite par la lumière (LID). Elle peut entraîner une perte d'efficacité absolue allant jusqu'à

0,8 %, en fonction de la température et de l'intensité lumineuse. Cette dégradation se manifeste à des températures supérieures à 85 degrés Celsius et augmente avec la température. Après cinq minutes à 160 degrés Celsius, les cellules avaient une perte moyenne de 0,8 % d'efficacité. Une exposition plus longue a déclenché un mécanisme de récupération : la perte d'efficacité se réduit à 0,15 % après deux heures à 160 degrés Celsius et avec la même illumination solaire. Une augmentation de l'intensité lumineuse accélère la phase de récupération sans effet discernable sur la dégradation. Dès lors, une amélioration rapide de l'efficacité des cellules solaires à hétérojonction peut être obtenue en utilisant un recuit éclairé avec des températures élevées.

https://www.pv-magazine.com/2020/09/10/heating-up-the-heterojunction-lid-discussion/

PV Magazine du 10 septembre

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"