L R AS Publié le lundi 06 avril 2020 - n° 316 - Catégories : les fabricants

Le dilemme des fabricants : Augmenter sa capacité de production ou disparaitre !

Depuis décembre 2019, 28 entreprises solaires en Chine ont annoncé ou lancé des plans d'extension de capacité totalisant au moins 120 milliards RMB d'investissement et 240 GW de capacité cumulée (la demande 2020 est autour de 100 GW). Ces augmentations concernent

47.000 tonnes de silicium, 26,6 GW de plaquettes, 84 GW de cellules et 104 GW de panneaux. Derrière ces plans d'expansion à grande échelle, se cache l'ambition des fabricants de garder une longueur d'avance sur la courbe technologique et de s'assurer une part du marché solaire mondial en pleine croissance. Cet investissement entraînera inévitablement une capacité excédentaire et, avec cela, une concurrence acharnée qui entraînera la suppression des anciennes chaînes de production.

Cette croissance provient en partie de l'adoption de nouvelles technologies (hétérojonction, TOPCon, le contact arrière à hétérojonction-HBC, la pérovskite, de l'adoption de plaquettes de plus grande taille (210 mm), mais aussi de l'effet volume comme on a pu le constater avec les nouvelles capacités de production de silicium qui ont permis une baisse des prix en 2019.

Le renouvellement des technologies impose d'importantes dépenses d'investissement. Une nouvelle loi présentée le 14 février par la China Securities Regulatory Commission permet à l'industrie de commencer la production avec un faible bénéfice. L'augmentation progressive de la production et la réduction des coûts accroîtront les bénéfices. La réduction progressive des coûts et des prix stimulera la demande.

Ces augmentations de capacité entrainent une augmentation de la concurrence entre les fabricants de 1er et de 2ème rang. Tant qu'on augmente sa capacité, on a une chance de survivre. Si on s'arrête, on perd sa place dans la compétition. Il faut souligner qu'il peut être extrêmement difficile de passer d'une technologie à une autre.

Certaines entreprises parviendront à saisir cette phase d'expansion pour dominer le marché. Parmi les plus prometteuses : LONGi, JA Solar, Risen, Zhonghuan Solar et Tongwei qui ont toutes augmenté leurs bénéfices en 2019.

Ces changements de technologie font la fortune des équipementiers qui enregistrent une croissance de 80 % de leurs bénéfices l'an dernier.

Avec l'arrivée à la parité réseau, le taux de rendement interne devient de plus en plus le critère à privilégier. Il devrait donc y avoir une forte augmentation de la demande du marché final. Il est donc urgent d'augmenter la capacité de production.

Étant donné que les nouvelles lignes de production sont technologiquement plus avancées et entraînent des coûts inférieurs, les anciennes lignes de production qui fonctionnent avec une faible efficacité et entraînent des coûts plus élevés sont les premières à être progressivement éliminées du marché. Compte tenu de cette tendance, ce n'est qu'en gagnant de nouvelles capacités pour améliorer sa part de marché qu'une entreprise photovoltaïque peut rester en avance sur les autres.

Tongwei veut atteindre la place de n°1 mondial dans le silicium et les cellules, et créer un écart avec le n°2. Aiko Solar veut atteindre une capacité de 22 GW de capacité de cellules d'ici la fin de l'année. Il lui faut absolument dépasser le seuil de 20 GW afin de rester concurrentiel.

La concurrence entre les acteurs les oblige à éliminer les lignes de production les moins performantes. La suppression progressive des subventions publiques obligera les producteurs à mieux sélectionner leur technologie, à réduire leurs coûts et à mieux définir leur stratégie.

PV InfoLink du 26 mars

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 20 jours glissants