L R AS Publié le vendredi 27 mars 2020 - n° 315 - Catégories : divers filière

L'épidémie affecte le marché des énergies renouvelables

Par les entreprises-clientes, l'épidémie affecte le marché des énergies renouvelables. Pour le moment, on commence à percevoir des ralentissements dans le reste de l’économie,

ce qui se traduit par quelques fermetures d'installations et par le recours au chômage du personnel. Déjà, les restaurants et des grandes surfaces ferment, ce qui arrête toute livraison d’énergie et réduit toute commande de nouvelles installations. La récession qui menace entrainera une baisse de la consommation d'énergie. C'est la préoccupation actuelle des fournisseurs-développeurs.

La demande d'énergie solaire ou éolienne a été à l'origine d'une forte propulsion du marché des énergies renouvelables. Elle a été stimulée par les crédits d'impôt fédéraux. On pourrait espérer que les facteurs qui ont stimulé les EnR, se poursuivront tel que l'énergie bon marché du solaire et de l'éolien, la volatilité du marché des combustibles fossiles, la demande des clients, des investisseurs et des salariés au profit de la décarbonisation.

Même si ces facteurs subsistent, une récession réduirait la demande (elle a diminué de 25 % en Allemagne). Il s’y ajouterait le manque de solvabilité des entreprises, et bien sûr la concurrence accrue des énergies fossiles après la baisse de leurs prix.

Pour le moment, les compagnies d'électricité constatent effectivement une atténuation de la demande. Les observateurs surveillent l'évolution de la demande au Texas pour mesurer ce qu’un effondrement des cours du pétrole provoque. Il se pourrait que la demande d'électricité rebondisse rapidement après la fin de l'épidémie ; il se pourrait aussi que la crise ait eu un effet persistant.

https://www.greentechmedia.com/articles/read/its-like-a-snow-day-every-day-coronavirus-threatens-commercial-renewables-demand

GreenTech Media du 25 mars

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 20 jours glissants