L R AS Publié le lundi 23 mars 2020 - n° 314 - Catégories : divers filière

Une forte baisse de l'activité économique dans le monde

L'épidémie du coronavirus se propage rapidement à travers le monde occidental. Les principaux pays européens ont annoncé des mesures drastiques pour ralentir les taux d'infection. Les États-Unis commencent à mettre en œuvre des mesures plus agressives dans divers domaines.

Tout au long de la semaine, tous les grands assembleurs (OEM) européens de véhicules ont annoncé l'arrêt de leurs opérations d'assemblage pendant 13 jours ouvrables en moyenne. Certains prévoient déjà de fermer pendant 21 jours, et d'autres pour seulement 8 jours ouvrables. On ne sait pas pour le moment si cela sera suffisant et si la production reprendra après ces périodes annoncées. Ces fermetures européennes entraîneront une réduction de production de plus de 880.000 unités sur la période annoncée. Avec plus de 256 000 unités, l'Allemagne est actuellement la plus touchée, suivie par l'Espagne avec 140 000 unités et la France 100 000 unités.

En Amérique du Nord, nous voyons une situation similaire émerger. Le 18 mars, plusieurs constructeurs automobiles en Amérique du Nord ont également annoncé leur intention de suspendre la production en réaction à l'épidémie. La réduction de la production au cours de cette période atteindra environ 478 000 unités, dont 336 000 proviennent uniquement des usines américaines, 77 000 unités au Mexique et 64 000 unités au Canada.

IHS Markit du 20 mars

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"