L R AS Publié le lundi 10 février 2020 - n° 308 - Catégories : financement

Enerfip double son chiffre d'affaires en 2019 sur 2018

Quatre ans après son lancement, la plateforme de financement participatif des énergies renouvelables, Enerfip, indique avoir collecté 37 M€ depuis l'origine. En 2019, la plateforme a collecté 20,5 M€

et contribué au financement de 112 projets, ce qui représente une puissance installée de 1 GW. 8.000 nouveaux participants ont rejoint la communauté l’an dernier, portant à 20.000 les membres inscrits sur la plateforme.

Le plafond réglementaire de collecte a été porté de 2,5 à 8 M€ en 2019, augmentant l'importance des financements pouvant être recueillis. L'an dernier, l'appel d'offres de la CRE 4.4 a imposé que les participants deviennent actionnaires de la société porteuse du projet.

En 2019, Enerfip a collecté 3 M€ pour les trois projets d'éoliennes flottantes projetées par Engie.

La société a doublé son chiffre d'affaires 2019 sur celui de 2018 et dispose d’un carnet de commandes déjà signées de plus de 30 millions d’euros pour 2020.

Enerfip veut élargir son activité au-delà des projets solaires, éoliens, biogaz, hydrauliques et d’efficacité énergétique industrielle. Elle veut décliner son offre dans le secteur de l’immobilier durable (rénovation énergétique et promotion durable), et élargir son offre à d'autres pays européens.

Plein Soleil du 7 février

NDLR  Il serait intéressant de disposer de la marge nette qui doit être considérable car le « travail » de l’entreprise consiste à convaincre un client, à décrire un projet sur une page internet, à récupérer les capitaux et à les transmettre au développeur de projet.

 D’ailleurs, ce n’est pas le montant des capitaux collectés (20,7 M€) qui est intéressant mais la marge brute, c'est-à-dire le montant qui rémunère la plateforme et qui constitue son chiffre d’affaires. Là encore, rien n’est publié

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"