AS Publié le dimanche 12 janvier 2020 - n° 304 - Catégories : cellules

Corrélation entre les microfissures et les points chauds dans les cellules polycristallines

Des chercheurs britanniques confirment la corrélation entre les microfissures et les points chauds dans les cellules polycristallines.

En étudiant 4.000 cellules solaires en silicium polycristallin, ils ont montré que les pertes de puissance peuvent varier de 0,9 % à

Lisez la suite : 

Seuls les abonnés ou les détenteurs de points peuvent lire la totalité de cet article.

Identifiez-vous
Achetez des points ou abonnez-vous

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"