L R AS Publié le vendredi 06 décembre 2019 - n° 301 - Catégories : les prix, R&D - innovation

Un tournesol mécanique qui produit 4 fois plus d'énergie que le PV

Des scientifiques américains ont mis au point un suivi solaire qui agit comme un tournesol mécanique en tournant et en se pliant pour suivre le mouvement de la lumière solaire. Ces tournesols artificiels

ont des diamètres inférieurs à 1 mm, avec des tiges fabriquées à partir de polymères thermo-réactifs. Les fleurs sont des cellules solaires de base.

Des scientifiques de l'UCLA ont mis au point un système de suivi solaire appelé SunBOT. Les tiges sont sensibles à la lumière et à la chaleur. Une fois exposée à la lumière du soleil, la partie exposée de la tige se contractera sous l'effet de la chaleur, ce qui courbera la tige et dirigera la « fleur » vers la source de lumière. La partie contractée de la tige, maintenue à l'ombre de la « fleur », va progressivement se refroidir et cesser de se contracter, stabilisant ainsi son angle. Ce système peut fonctionner à n’importe quelle température, de moins zéro à plus de 70 degrés Celsius, et réagit automatiquement et instantanément à toute source de lumière sans intervention humaine. Après des tests approfondis, ces scientifiques ont constaté que le SunBOT capte 4 fois plus d'énergie solaire que les panneaux PV traditionnels.

 De nombreuses applications peuvent en découler : les capteurs solaires, les voiles solaires, les récepteurs de signaux adaptatifs, les fenêtres intelligentes, la robotique et la chirurgie guidée, en plus de la détection et du suivi des émissions énergétiques avec des télescopes, des radars et des hydrophones.

https://www.energytrend.com/news/20191203-15790.html

EnergyTrend du 3 décembre

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"