L R AS Publié le dimanche 01 décembre 2019 - n° 300 - Catégories : panneaux

Les ventes de panneaux bifaciaux se font surtout dans les pays émergents

En juin 2019, les Etats-Unis libéraient les importations de panneaux bifaciaux de droits de douane, puis supprimaient cette suppression le 28 octobre. Un tribunal a suspendu l'exécution de cette suppression le 21 novembre. Les ventes n’ont pas eu le temps de s’instaurer. Les importateurs se méfient des décisions trop brutales.

Cette modification non encore définitive modifie les perspectives du marché des panneaux bifaciaux. Ils sont concentrés dans les pays émergents, selon les douanes chinoises

Les exportations de panneaux bifaciaux ont été faibles au premier semestre 2018. Leur volume a augmenté nettement au 2ème semestre, puis s’est accru au début de 2019.

Les panneaux bifaciaux chinois étant principalement exportés sur commande, les destinations d’exportation des panneaux reflètent leur utilisation qui s’effectue avec une forte concentration régionale. Les exportations ont été concentrées sur l'Egypte au 2ème semestre 2018, puis s'est élargi en 2019 au Mexique, au Brésil, au Salvador et au Chili en Amérique latine, aux Émirats Arabes Unis, à Oman, au Pakistan et en Israël au Moyen-Orient, et au Royaume-Uni, au Danemark, aux Pays-Bas et en Ukraine.

Panneaux bifaciaux avec cadre ou sans cadre :

Les panneaux bifaciaux se présentent principalement sous la forme d’un double vitrage qui enserrent les cellules. Très peu d’entre eux utilisent une feuille de fond transparente. Les panneaux sans cadre peuvent être endommagés dans le transport, dans l'installation, puis dans leur exposition à l'humidité. En revanche, les panneaux sans cadre ont l’avantage d’un nettoyage facile, de faibles salissures et ne retiennent pas la neige. Ils réduisent aussi l'impact de la dégradation induite par le potentiel (PID) due au manque de cadre en aluminium conducteur.

Les douanes chinoises indiquent que le panneau avec cadre et double vitrage domine actuellement le marché bifacial à l’étranger.

Les panneaux bifaciaux sont généralement utilisés dans les installations photovoltaïques au sol. Ils utilisent largement le mono-Si PERC pour améliorer les performances. Le type N constitue environ 20 % des panneaux bifaciaux exportés car les cellules de type N génèrent de l'énergie des deux côtés et que leurs faibles coefficients de température font de ces panneaux un choix simple pour les projets photovoltaïques construits dans certaines régions du Moyen-Orient.

Aux Etats-Unis, le retrait de l'exemption fiscale augmente le coût des panneaux bifaciaux, d'où un plus grand recours aux monofaciaux.

Les panneaux bifaciaux réduisent mieux le coût de l'électricité (LCOE). Les pays émergents adoptent ce type de panneaux. PV Infolink envisage un volume d'installation de 12 GW en 2020 soit 8 % à 10 % des installations mondiales de panneaux qui se situeront entre 120 et 144 GW.

PV InfoLink du 21 novembre

NDLR   En réduisant les prix des panneaux bifaciaux au niveau des prix des panneaux monofaciaux, les chinois sont parvenus à imposer un produit qui n’a pas vraiment de supplément de prix par rapport au monofacial. Ils sont vendus dans des régions où la température est élevée. Les européens ne sont pas encore très convaincus par ce type de produit

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"