L R AS Publié le dimanche 20 octobre 2019 - n° 294 - Catégories : divers financier, Chine

Le chinois Singyes est aussi en mauvaise posture

Du fait de son très fort endettement, le chinois Singyes (EPC et systèmes photovoltaïques intégrés au bâtiment) ne voit son salut que dans la vente de ses actifs. Les actionnaires

voteront le 31 octobre sur le projet d’acquisition de l'activité par le chinois Water Development (HK) Holding.

PV Magazine du 17 octobre

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"