R AS Publié le vendredi 04 octobre 2019 - n° 292 - Catégories : Afrique

Le Maroc a un gros potentiel d'EnR, mais attention aux effets induits

Le Maroc pourrait couvrir 2 à 4 % de la demande mondiale de carburant synthétique (notamment en

Lisez la suite : 

Seuls les abonnés ou les détenteurs de points peuvent lire la totalité de cet article.

Identifiez-vous
Achetez des points ou abonnez-vous

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"