L R AS Publié le dimanche 01 septembre 2019 - n° 287 - Catégories : divers autour du PV

La guerre entre agriculture et installations photovoltaïques s'ébauche

La tension entre l’énergie solaire et l’agriculture va probablement s’accroître avec l’accélération de la transition énergétique. Des agriculteurs australiens (cf ci-dessous) ont manifesté après l'approbation donnée à la réalisation de trois projets solaires sur des terres agricoles. Des éleveurs de poissons et de crevettes

y trouvent leur intérêt (Voir l’article sur Fraunhofer et les panneaux pour la pisciculture). C'est au tour des autorités du Midwest américain de vouloir protéger les terres agricoles et le caractère rural du centre du pays. Il y a une pression sur les agriculteurs pour qu'ils convertissent leurs terres en production d'énergie. Or les réglementations limitent le développement des terres agricoles et les programmes incitant à une utilisation agricole continuent de dissuader les agriculteurs désireux de diversifier leurs sources de revenus en période de baisse des prix des produits de base en louant des terres pour le développement solaire. Au Michigan, le programme de préservation des terres agricoles et des espaces ouverts offre des incitations fiscales aux agriculteurs qui acceptent de maintenir les pratiques agricoles sur leurs terres pendant au moins 10 ans.

A l’ouest du Dakota du Nord, la loi sur l’établissement de production d’énergie et les règlements d’application limitent le développement de nouvelles infrastructures énergétiques, y compris l’énergie solaire, sur des terres agricoles de choix.

On ne peut pas encore déterminer si d'autres Etats suivront l'exemple du Michigan et du Dakota du Nord et prendront des mesures pour préserver les sols de l’énergie solaire.

Les propriétaires fonciers continueront sûrement à chercher des moyens utiles de diversifier leurs sources de revenus ; les services publics, les entreprises et les utilisateurs d’électricité résidentiels continueront sûrement à rechercher les moyens les plus efficaces d’ajouter de l’énergie solaire au mix de production du Midwest.

PV Magazine du 28 août

+

Le gouvernement de l'État de Victoria a approuvé trois projets dans la région de Shepparton, d'une capacité de production combinée de 175 MW. Cependant, certains résidents sont mécontents de la perte de terres agricoles de premier plan et de matériel d’irrigation désormais inutile, qui avait été modernisé grâce à des subventions gouvernementales.

PV Magazine du 28 août

NDLR    On en est aux prémices du rejet des agriculteurs ou des autorités de voir leur cadre de vie modifié par l’installation de panneaux solaires. La contestation commence seulement mais elle va s’accentuer dans les prochains trimestres. Ceci touche le centre des Etats-Unis et de l’Australie

Il est frappant de constater que ce sont dans les régions les plus agricoles et peu peuplées que la contestation émerge, alors que dans les zones très peuplées (Vietnam), on essaie de voir comment le photovoltaïque peut s’intégrer dans l’activité économique et aider à la production.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"