L R AS Publié le lundi 15 juillet 2019 - n° 285 - Catégories : ministre-réglementation

Aménagement du cahier des charges de l'AO en consommation

Après l'échec du cinquième appel d'offres pour les installations en autoconsommation (il a été annulé à cause du petit nombre de projets proposés), le gouvernement a modifié le cahier des charges. A°) Il a décidé de

neutraliser les éventuelles décisions qui pourraient être prises dans le cadre de la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE). B°) Il se réserve le droit de ne sélectionner que 80 % des dossiers reçus en cas de souscription insuffisante.

Un nouvel appel d'offres se déroulera en septembre. Une cinquantaine de projets d’autoconsommation seraient sélectionnés. Ils auront une puissance de 100 à 1.000 kW pour un volume de 25 MW. Les lauréats pourront soit consommer la production, soit la valoriser auprès d'un tiers. Ils recevront une prime qui sera d’autant plus élevée que la part d’électricité autoconsommée sera importante et que la conception de l’installation permettra une bonne intégration au réseau électrique

La PPE fixe entre 65.000 à 100.000 le nombre de sites PV en autoconsommation d'ici 2023 (il y en a environ 40.000 actuellement en France)

Le Monde de l'Energie du 29 juin

+

Le ministère de la Transition écologique et solidaire veut atteindre les 450 MW de projets d'autoconsommation prévus au terme de ces appels d'offres.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 20 jours glissants