L R AS Publié le dimanche 07 juillet 2019 - n° 284 - Catégories : Japon, centrale virtuelle

Centrale virtuelle dotée de 10.000 participants

Le japonais Eneres veut lancer une centrale virtuelle dotée de 10.000 participants. Il utilisera le logiciel du californien Autogrid. La première phase

du projet ne regroupera que les ressources à la demande. La deuxième phase à partir de 2021 créera la centrale virtuelle en ajoutant stockage, production photovoltaïque, batteries de véhicules électriques et actifs de production combinée de chaleur et d'électricité.

En Australie occidentale, l'américain Sempra Energy a lancé une plate-forme de gestion décentralisée de l'énergie (PXiSE) et gérera une centrale virtuelle avec jusqu'à 50 000 participants.

AutoGrid a sous-traité 5 GW de ressources énergétiques distribuées « et travaille avec plus de 50 grandes entreprises énergétiques du monde entier ».

PV Magazine du 1er juillet

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"