L R AS Publié le dimanche 07 juillet 2019 - n° 234 - Catégories : panneaux

Pourquoi la suppression des droits de douane sur les panneaux bi-faces ?

La décision américaine de ne plus frapper de droits de douane sur les panneaux bifaces crée une vague d'optimisme parmi les fabricants de panneaux. D'une part, les panneaux bifaces

deviennent moins chers sur le marché américain, d'autre part ils deviennent une référence technologique pour l'avenir. Leur généralisation va entrainer leur domination sur le marché. Les fabricants chinois qui subissent de nombreux obstacles au commerce sur le marché américain, vont transférer cette fabrication en Asie du Sud-Est.

Malgré ces avantages, les panneaux bifaciaux qui sont plus chers que les panneaux à simple face subissent le handicap de ne pas présenter de capacité de puissance car celle-ci dépend du reflet du sol (appelé albédo) lequel varie selon sa composition. Ceci les rend plus difficile à vendre aux institutions qui financent les installations.

Cette réduction des droits de douane par les Etats-Unis intervient au moment où les développeurs sont amenés à passer des commandes de panneaux pour figer le crédit d'impôt lequel doit diminuer dès 2020. De gros volumes de panneaux bifaces devraient être livrés aux Etats-Unis avant la fin de l'année dans ce but.

GreenTech Media du 1er juillet

NDLR   Il est difficile de déceler dans cette décision si elle est une boulette ou l’effet d’une haute stratégie :  une boulette car les Etats-Unis veulent exercer une pression commerciale sur la Chine. Quelques trimestres après avoir instauré des droits de douane dans le cadre de la section 201 afin de favoriser la production sur le sol américain, la suppression des droits de douane pour une catégorie de panneaux va à l’encontre de cette politique et est peu compréhensible. C’est ouvrir la voie à des importations importantes, le contraire de ce qui était à l’origine de la décision de droits de douane. 

Un effet de haute stratégie ? Pour le moment, il y a peu de fabricants de panneaux double faces dans le monde. Leur volume de production est estimé à 1 % de la capacité mondiale. Supprimer les droits de douane va donner un coup de fouet aux ventes de ce type de produits et obliger les fabricants à adapter rapidement leurs capacités. Est-ce une façon de les obliger à vite changer leur outil de production au lieu d’un changement plus progressif ? Autrement dit, est-ce un moyen de perturber leur vie industrielle à l’instar des droits de douane instaurés en 2012/2014 qui les avaient obligés à délocaliser leur production ? Est-ce car ce type de panneaux a un taux de conversion plus élevé et donc est plus séduisant ?

Il est difficile de percevoir la raison d’une telle décision.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"