L R AS Publié le samedi 25 mai 2019 - n° 278 - Catégories : pérovskite

Stabiliser les cellules à la pérovskite par du potassium

Une équipe de chercheurs chinois et australiens ont examiné comment des composés similaires au bromure de potassium peuvent améliorer la stabilité des cellules solaires à la pérovskite. Les effets

de passivation du dopage au potassium - communément appelé dopage K + - sont capables d’éliminer les défauts de piégeage d’interface et de supprimer la migration des ions mobiles dans les cellules à base de pérovskite. Cet effet contribue à améliorer la stabilité et à entraîner une hystérésis courant-tension négligeable, le décalage entre la tension appliquée et le courant changeant en conséquence.

Dans une autre étude menée par l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, il a été montré que l’ajout d’une solution d’iodure de potassium à une encre de pérovskite peut avoir le double effet de guérir les défauts qui limitent l’efficacité du matériau et d’immobiliser le mouvement des ions, ce qui accroît la stabilité.

PV Magazine du 22 mai

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"