L R AS Published on Monday 4 March 2019 - n° 266 - Categories:onduleurs/micro-ondul

Faut-il interdire les onduleurs Huawei et ZTE aux Etats-Unis ?

Des sénateurs américains ont exprimé leur crainte que les onduleurs Huawei puissent servir de moyens pour pirater des systèmes. Il est possible de contrôler à distance un onduleur, y compris en réduisant sa puissance, ou en dirigeant la puissance réelle.

Il faut relativiser car en 2018, l'énergie solaire n'a fourni que 2,4 % de l'électricité des Etats-Unis. Dès lors, si un fabricant d'onduleurs étranger voulait perturber le réseau, il n'aurait qu'un effet limité. L'effet serait différent si un gouvernement étranger prenait le contrôle d'une centrale nucléaire. Mais même dans ce cas, ceci ne provoquerait pas nécessairement une panne d'électricité, car les centrales sont reliées entre elles en réseau. Le meilleur exemple est celui d'internet où une difficulté sur une partie de la toile n'a pas d'effet sur le reste du réseau

PV Magazine du 1er mars

+

La lettre publiée par les sénateurs américains exhortait le Congrès à mettre en place une action similaire à l’interdiction d’installer des télécommunications par les chinois Huawei et ZTE. Ils n’auraient plus le droit d'installer des infrastructures et des systèmes électriques critiques (onduleurs, …) aux Etats Unis.

Bien évidemment Huawei s'insurge contre une telle disposition estimant que ses onduleurs sont conformes à toutes les exigences en matière de cybersécurité.

PV Tech du 26 février

NDLR   Dans la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis, tous les coups sont permis. Il est quasi-impossible d’analyser tous les composants électroniques des infrastructures. Or, les chinois seraient bien heureux de pouvoir soit connaitre les communications entre responsables américains, soit de pouvoir avoir un effet sur le fonctionnement des installations en cas de conflit. On n’est jamais trop prudent. On comprend la réticence américaine.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...

Most read articles in the last 10 days