L R AS Publié le dimanche 1 octobre 2023 - n° 459 - Catégories : autre France

RTE publie un bilan prévisionnel 2023-2035

RTE publie le bilan prévisionnel 2023-2035 à mi-chemin de l'objectif 2050. Pour le solaire, les différents scénarios de RTE vont d’une production de 65 TWh à 110 TWh à l’horizon 2035, soit une capacité installée de 55 à 90 GW à cette échéance, contre 15,7 GW fin 2022.

RTE chiffre la réindustrialisation et la lutte contre le dérèglement climatique en respectant le Fit for 55, l’objectif européen de réduction des émissions nettes de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030.

Pour le moment, la France consomme encore plus de 60 % de son énergie sous forme d'énergie fossile. Ceci impose d'augmenter l'électrification. Ceci permettrait d'économiser 190 milliards d'euros de dépenses d'achat d'énergies fossiles d'ici 2035. Pour cela, il faut tripler les investissements, de 25 à 35 milliards d’euros par an, pour la production et les capacités de flexibilité. Le coût brut de long terme dela production du MWh devrait rester contenu, c’est à dire rester du même ordre qu’aujourd’hui.

RTE présente trois scénarios : le A, le plus souhaitable nécessite une électrification renforcée et une augmentation de la consommation d'électricité qui pourrait atteindre 580 à 640 TWh/an en 2035 contre 460 TWh aujourd'hui, soit une hausse de 10 % à 40 %

Le scénario B retarde l'obtention des objectifs climatiques de trois à cinq ans.

Le scénario C se produirait en cas de poursuite des tensions macroéconomiques et géopolitiques.

Le scénario A doit s'appuyer sur l’efficacité énergétique (avec la rénovation des bâtiments pour économiser entre 75 et 100 TWh par an), la sobriété (qui permettrait d'économiser 25 TWh d'ici 2035), les énergies renouvelables (la production d’électricité renouvelable est nécessaire dans tous les scénarios : entre 270 TWh minimum et, si possible, jusqu’à 320 TWh. Pour le solaire, les différents scénarios vont d’une production de 65 TWh à 110 TWh à l’horizon 2035, soit une capacité installée de 55 à 90 GW à cette échéance, contre 15,7 GW fin 2022) et le nucléaire (il faut viser un volume moyen de production de 400 TWh par an.

https://www.lechodusolaire.fr/rte-profile-3-scenarios-de-bascule-vers-une-societe-decarbonee-avec-une-capacite-installee-de-55-a-90-gw-dici-2035-pour-le-solaire/

L'Echo du Solaire du 26 septembre 2023

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

Articles les plus lus sur 10 jours glissants

Articles les plus lus sur 1 mois glissant