L R AS Published on Sunday 6 November 2022 - n° 423 - Categories:Europe

L'éco-conception est à l'étude en Europe

La Commission européenne étudie l’établissement d’un règlement de l'éco-conception. Il introduirait l’empreinte carbone pour les panneaux PV,

mais pas pour les onduleurs, qui seraient en revanche soumis à une obligation de réparabilité. La Commission propose d’exclure du champ du règlement les nouvelles technologies qui arrivent sur le marché ainsi que les entreprises ayant de petits volumes de production jusqu’à 500 MW.

https://www.pv-magazine.fr/2022/11/03/la-commission-europeenne-planche-sur-leco-conception-des-modules-et-des-onduleurs-pv/

PV Magazine du 3 novembre 2022

NDLR   L’instauration de l’empreinte carbone est un des moyens pour établir une différence entre les panneaux produits en Europe avec des économies d’énergie et les panneaux chinois qui utilisent de l’énergie provenant du charbon et doivent voyager par bateau. Seulement, personne ne pourra aller contrôler l’empreinte carbone en Chine. Tous les fabricants asiatiques affirmeront utiliser de l’énergie solaire.

Cette volonté détournée de marquer une différence entre les productions européennes et chinoises, est bien compliquée et source de difficultés et de contestation. Rien ne vaut le choix américain de subventionner les productions locales, les seules à être incontestables. Faire simple est toujours un avantage !

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...