L R AS Published on Wednesday 5 October 2022 - n° 418 - Categories:Ce qu'il faut retenir de cette semaine

Ce qu'il faut retenir de cette semaine, au 2 octobre 2022

Le point primordial : comparaison des conjonctures européenne et indienne

Le ciel s’assombrit pour le photovoltaïque européen. Il ne parait pas avoir retrouvé son dynamisme d’avant-covid. Il a été pris pour cible par la Commission Européenne comme étant un des bénéficiaires de la hausse de prix de l’électricité. Il doit affronter désormais la hausse des taux d’intérêt.

Le photovoltaïque indien est soutenu par le gouvernement. Les industriels ont lancé de vastes programmes d’augmentations de capacités de production et ont présenté des nouveautés à la hauteur des produits chinois. Les européens ne participent pas à cette expansion

Regard sur le dynamisme PV européen face au dynamisme indien


 

1er point important : le recours au solaire a été net en 2021 où la moitié des nouveaux générateurs utilisaient le photovoltaïque. Avec l'éolien, le nucléaire et l'hydroélectricité, c'est 40 % des besoins en électricité qui sont couverts

La production d'énergie éolienne et solaire ont fourni plus de 10 % de la demande mondiale d'électricité

 

 

2ème point secondaire : les chercheurs ont trouvé un moyen pour réduire le coût de production de l'hydrogène vert

 

L'hydrogène (LCOH) aurait déjà un coût inférieur à 3 $/kg

 

mais, Réticence de chercheurs sur la généralisation de l'usage de l'hydrogène

 

 

 

3ème point (subsidiaire) : cet organisme s'inscrit dans le courant de la sobriété énergétique pour passer dans de bonnes conditions l'hiver prochain

50 mesures d'économies d'énergie présentées par négaWatt

 

Autres points intéressants :

Un projet de loi d’accélération des énergies renouvelables a été présenté en Conseil des ministres le 26 septembre

 

Voltalia atteindra son objectif de 2,6 GW avec un an d'avance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...