L R AS Published on Monday 26 September 2022 - n° 417 - Categories:le PV Américain

Une nouvelle ère pour le solaire made-in-USA

Pour atteindre l'objectif de 100 % d'électricité propre d'ici 2035, le ministère américain de l'énergie (DOE) estime que l'énergie solaire devrait passer de 4 % de l'approvisionnement en électricité aujourd'hui, à 40 % d’ici treize ans.

Une telle croissance augmentera la demande de tous les éléments de la chaîne d'approvisionnement solaire, du silicium aux panneaux.

La Chine et les filiales chinoises en Asie du Sud-Est occupent pour le moment une part dominante de la chaîne d'approvisionnement solaire.

La sécurisation d'une chaîne d'approvisionnement nationale pour soutenir la transition énergétique propre des États-Unis, est devenue de plus en plus cruciale depuis le début de la crise énergétique mondiale provoquée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

L'industrie solaire connaît une pénurie critique de silicium. Les prix ont atteint des sommets jamais vus depuis 2011, en partie à cause de la fermeture inattendue d'un grand fabricant du Xinjiang pour réparations. Le Xinjiang, dans l'ouest de la Chine, est la région où est produit près de 50 % du silicium mondial.

L’état des lieux de la production photovoltaïque

Les États-Unis disposent d'une capacité de production nationale de silicium : le coréen Hanwha est devenu le premier actionnaire de REC Silicon en 2022. En revanche, la production de lingots, de plaquettes et de cellules de silicium cristallin aux États-Unis reste inexistante. Des fabricants assurent l'assemblage de panneaux aux Etats-Unis.

La plupart des principaux fabricants de rayonnages sur le marché américain produisent exclusivement aux États-Unis.

Les deux plus grands vendeurs de suiveurs, tant au niveau mondial qu'aux États-Unis, sont les américains NEXTracker et Array Technologies qui assurent à eux deux en 2020, 70 % des livraisons de suiveurs aux États-Unis, et 46 % des livraisons mondiales.

Les onduleurs et l'électronique de puissance sont un exemple de cas où il y a une chaîne d'approvisionnement mondiale, car de nombreux composants sont fabriqués à travers le monde. Parmi les producteurs de MLPE, l’israélien SolarEdge dispose d'installations de production en Hongrie, en Chine et au Vietnam. Le deuxième plus grand producteur de MLPE, Enphase, a son siège aux États-Unis et dispose d'installations de production en Chine et au Mexique.

La chaîne d'approvisionnement en onduleurs varie en fonction du type de machines. Les onduleurs à grande échelle des États-Unis sont largement fournis par des entreprises européennes et japonaises ; les onduleurs résidentiels proviennent des États-Unis et d'un grand nombre d'autres pays étrangers.

La loi sur la Réduction de l'Inflation

Promulguée en août, elle prévoit 370 milliards de dollars de dépenses pour les énergies renouvelables et les mesures climatiques, dont plus de 60 milliards de dollars pour la fabrication nationale dans la chaîne d'approvisionnement en énergie propre, ce qui inclut les véhicules à énergie propre.

La technologie PV à couche mince en tellure de cadmium (CdTe) a été développée aux États-Unis. Elle représente environ 20 % des panneaux installés dans le pays. Le CdTe est devenu la source dominante de panneaux dans les projets à grande échelle. Cette technologie représente 55 % du total des installations solaires aux États-Unis. First Solar a mis en construction une troisième usine ce qui portera la capacité à 6 GW dans le pays.

Toledo Solar est un autre fabricant américain de panneaux CdTe.

La loi

Elle prévoit 1°) un investissement de 30 milliards de dollars en crédits d'impôt sur la production pour accélérer la fabrication nationale de panneaux solaires, d'éoliennes, de batteries et le traitement des minéraux critiques.

2°) Un crédit d'impôt à l'investissement de 10 milliards de dollars pour construire des installations de fabrication de technologies propres, notamment celles qui fabriquent des véhicules électriques, des éoliennes et des panneaux solaires.

    500 millions de dollars dans le cadre du Defense Production Act pour les pompes à chaleur et le traitement des minéraux critiques

    2 milliards de dollars de subventions pour rééquiper les installations de fabrication automobile existantes afin de fabriquer des véhicules propres

    Jusqu'à 20 milliards de dollars de prêts pour construire de nouvelles installations de fabrication de véhicules propres à travers les États-Unis

    2 milliards de dollars pour les laboratoires nationaux afin d'accélérer la recherche sur l'énergie.

3°) Elle prévoit toute une série de crédits d'impôt sur l'ensemble de la chaine d'approvisionnement solaire (on retrouvera la liste des avantages fiscaux dans l'article mentionné ci-dessous).

https://www.pv-magazine.com/2022/09/20/a-new-era-of-made-in-usa-solar/

PV Magazine du 20 septembre 2022

 

NDLR    L’ampleur des aides financières aux fabricants photovoltaïques couplées avec l’enthousiasme des entreprises du secteur annonce un renouveau industriel américain dans le solaire. Les projets de construction ou d’extensions d’usines sont multiples. Ils apporteront un équipement moderne, performant et productif, au moment où l’appareil productif chinois se fonde sur des accroissements de postes de travail, et subit des augmentations de salaires consécutives à la demande croissance de salariés, mais sans que la recherche d’une productivité par salarié ne paraisse être la préoccupation dominante des employeurs chinois.

Il est très probable que le renouveau industriel américain n’apparaitra qu’à partir de 2024, lorsque les usines commenceront à être opérationnelles. Il faut aussi absorber le délai de réglage des équipements et compter sur la montée en capacité des lignes de production.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...