L R AS Published on Saturday 24 September 2022 - n° 417 - Categories:panneaux

Un robot pour poser les pieux de centrales solaires (Mortenson) + pour fixer les panneaux (AES Corp)

Mortenson, fournisseur américain d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction (EPC), s'est associé au fabricant italien Orteco pour développer un équipement robotique capable d'accélérer la construction de centrales solaires photovoltaïques.

Le système GPS fonctionne de manière autonome pour positionner les pieux sur les sites solaires à grande échelle pendant la construction. Il est capable de positionner jusqu'à

100 pieux en acier. Il utilise également la technologie semi-automatique de battage de pieux dans la construction de projets solaires, un processus qui nécessite environ 50 % de la main-d'œuvre si on utilise les méthodes traditionnelles de battage de pieux

« Lorsqu'ils sont utilisés ensemble, le système de distribution autonome de pieux et les machines semi-automatiques de battage de pieux permettent de réduire les coûts et les risques de blessures, de libérer des travailleurs indispensables pour d'autres tâches critiques et de diminuer le temps global de livraison des installations solaires », a déclaré Mortenson. Celui-ci utilise déjà le système autonome de distribution de pieux et la machine de battage de pieux semi-automatique sur les projets photovoltaïques actuels

AES Corporation

L'an dernier, l’américain AES Corporation a présenté un robot doté d'une intelligence artificielle pour aider les travailleurs sur les sites de construction de centrales photovoltaïques en effectuant le levage, le placement et la fixation des panneaux solaires.

L'intelligence artificielle du robot appelé Atlas lui permet d'être formé à différentes combinaisons de structures et de panneaux solaires, selon AES, qui a détaillé le développement du robot dans un article de fond 

lire aussi : Premier robot d'installation automatisée de panneaux

https://www.pv-tech.org/mortenson-deploys-robotic-pile-distribution-system-to-speed-up-solar-project-construction/

PV Tech du 21 septembre 2022

NDLR    La construction de centrales photovoltaïques commence à s’industrialiser. Si on peut disposer d’une machine qui va déterminer les lieux d’enfouillissement des pieux et un autre équipement qui posera les panneaux solaires, on parviendra à réduire considérablement le temps de construction des centrales et aussi et surtout parvenir à une baisse des coûts, facilitant une baisse du prix du kilowattheure produit.

Seulement, ces équipements doivent être utilisés le plus possible, ce qui impose d’avoir un programme de construction en continu et aussi d’avoir une surface à installer suffisamment grande pour justifier le déplacement et l’utilisation de ce type de matériel. Ceci signifie que ces équipements vont entrainer une nouvelle concentration des développeurs au profit des plus gros acteurs et de ceux les mieux organisés.

Ce qui est certain, c’est qu’on est à l’aube d’une utilisation bien plus importante de machines dans la construction. Pour le moment, elles sont probablement rudimentaires mais elles vont se sophistiquer et assurer de plus en plus de tâches sur un chantier. Ceci va s’imposer puisqu’il y a de plus en plus de problème de main d’œuvre dans le monde.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...