L R AS Published on Tuesday 13 September 2022 - n° 415 - Categories:Ce qu'il faut retenir de cette semaine

Ce qu'il faut retenir de cette semaine, au 11 septembre 2022

Le point primordial

 Les commentateurs les plus sérieux (INSEE, Banque de France, IFO, Bundesbank en Allemagne) sont bien pessimistes. Ils alertent sur les conséquences des hausses de prix qu’ils proviennent de l’énergie, des produits manufacturés, de l’alimentation ... Ils alertent sur la faible revalorisation des salaires et sur la perte significative de pouvoir d’achat de la population.

Cette période difficile dont il faut attendre la sortie au mieux en 2024, ou lors de la fin de la guerre en Ukraine, doit être mise à profit pour revoir en profondeur, les habitudes, les croyances les objectifs qui étaient fixés auparavant. C’est que les certitudes de disponibilité, de praticité ou encore de conditions économiques (taux d’intérêt) ont changé. Autant prendre un moment pour étudier les changements et percevoir comment s’y adapter. Ceci est nécessaire pour sortir dans de bonnes conditions de cette crise qui approche

Regard sur la révision à faire de nos certitudes en matière photovoltaïque


 

1er point important : le prix du lithium indispensable à la production de batteries a été multiplié par six en 2022 et par neuf depuis janvier 2021. Il est rare; il est de moins en moins bonne qualité. Il va freiner la diffusion des batteries et des véhicules électriques. Les autres composants de batteries paraissent tout aussi difficile à obtenir

On recherche des matériaux recyclés de batterie car les produits de 1ère fusion sont trop chers

 

 

2ème point secondaire : il est surprenant que la nouvelle loi américaine, promulguée il y a moins d'un mois, suscite autant d'engouement, de vocations et d'empressements de la part des fabricants photovoltaïques. Il ne se passe pas de semaine sans que de nouvelles augmentations de capacité ou d'ouverture d'usine ne soit annoncé ! Impressionnant.

 

Deux nouveaux effets bénéfiques de la nouvelle loi américaine pour Heliene et PV Hardware

 

 

3ème point (subsidiaire) : pour essayer de limiter la grogne de la population et même éviter une crise sociale grave, la Commission a une nouvelle idée, taxer les "superprofits". On ne voit  bien où ils seraient dans le photovoltaïque. La présidente de la Commission, après avoir brillamment allumé l'incendie du prix du gaz russe et de la hausse de prix dans l'Union avec son embargo, essaie encore de se distinguer.

La Commission européenne propose d'imposer un prix maximum à l'électricité renouvelable

 

Autres points intéressants :

L'été ensoleillé a augmenté la part du solaire dans le mix énergétique européen

Une insuffisance d'approvisionnement énergétique quasi-certaine en Europe pour Rystad Energy

Le prix de l'électricité provient des approvisionnements en gaz

Le producteur norvégien de silicium va multiplier par cinq sa production

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...