L R AS Published on Saturday 10 September 2022 - n° 415 - Categories:divers financier

L'interview du directeur général de Meyer Burger, M. Erfurt

L'interview du directeur général de Meyer Burger, M. Erfurt

(il précise certains points mais l'essentiel est contenu dans les articles précédents ci-dessous

A lire aussi : Meyer Burger poursuit l'accroissement de ses capacités de production

Meyer Burger se plaint des difficultés rencontrées dans ses approvisionnements

L'approvisionnement de Meyer Burger est de plus en plus européen

Grosse commande pour Meyer Burger

Concernant le contrat avec l'américain DESRI, M. Erfurt estime qu'il s'agit d'une "étape très importante" car elle permet à l'entreprise d'entrer dans le segment à forte croissance des grandes centrales avec « l'un des acteurs les plus renommés dans le domaine des énergies renouvelables aux États-Unis ». Les discussions ont débuté bien avant la publication de la loi LRA. Ainsi, Meyer Burger travaillait l'hypothèse d’une production de panneaux à l'échelle industrielle fabriqués aux États-Unis. La nouvelle loi rend la situation bien plus favorable.

Selon lui, la répartition de la production entre résidentiel (2 GW) et grandes centrales (1 GW) est sain car le segment résidentiel continue de croître dans le monde. L’idéal est de maintenir un équilibre entre les deux types d’installation.

Davantage de demandes que de capacité de production

Selon M. Erfurt, le plus grand défi pour Meyer Burger est que la demande du marché dépasse le volume de production disponible. Il ajoute : « Nous sommes actuellement en mode d'allocation, donc nous allouons nos volumes de production disponibles à nos clients. Pour l'instant, nous n'embarquons pas vraiment de clients supplémentaires au-delà des relations que nous avons établies. »

Malgré des prix de vente moyens plus élevés que prévus, la demande pour ses panneaux résidentiels est restée forte, alors que le fabricant répartit déjà les volumes de production entre ses clients pour le deuxième trimestre 2023.

Le PDG de poursuivre : « nous pensions tous que l'augmentation des coûts des matières premières atteindrait tôt ou tard un niveau qui affecterait fondamentalement la demande du marché. Cela ne s'est jamais produit ; c'est le contraire qui s'est produit. »

https://www.pv-tech.org/meyer-burger-ceo-talks-us-manufacturing-and-maintaining-balance-between-residential-and-utility-scale-sales/

PV Tech du 6 septembre 2022

NDLR   L’installation industrielle aux Etats-Unis renforce considérablement la société surtout depuis la nouvelle loi qui réduit les coûts de fabrication et qu’est apparu et se développe un dynamisme industriel dans la production photovoltaïque. Cela aidera le développement, même laborieux du fait des approvisionnements délicats, de la société-mère européenne.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...