L R AS Published on Monday 29 August 2022 - n° 413 - Categories:ministre-réglementation

Le gouvernement français veut rassurer les Français

Le gouvernement français, par l'intermédiaire de la Première Ministre, veut rassurer les Français en affirmant « Nous n’allons pas laisser les prix de l’énergie exploser, nous amortirons les hausses. »

De son côté, le ministre de l'Economie a précisé

« qu'il n'y aurait pas de « rattrapage » sur les prix actuellement plafonnés en 2023, et que les hausses seraient également contenues pour le gaz. »

Cette démarche coûtera de plus en plus chère du fait de la hausse du prix de l’énergie

Sur le marché de gros, les prix ont explosé. Ceux de l'électricité pour 2023 ont battu vendredi un record pour la France, dépassant les 1.000 euros le mégawatt/heure (MWh), contre environ 85 euros le MWh il y a un an. Les cours du gaz évoluaient quant à eux cette semaine à des niveaux historiques, jamais vus depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, soit plus de 300 euros le MWh.

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2022/08/%C3%A9lisabeth-borne-nous-nallons-pas-laisser-les-prix-de-l%C3%A9nergie-exploser.html

Tecsol du 26 août 2022

NDLR   En économie, il y a toujours quelqu’un qui paie. Si le gouvernement décide qu’EDF ne majorera pas ses tarifs d’électricité, il faudra bien que l’Etat paie le manque à gagner ou les pertes subies par l’électricien dans sa fourniture d’énergie ! Le déficit de l’Etat s’accroitra d’autant. Il faudra bien que cette dette publique soit remboursée ou qu’elle soit grignotée par l’inflation. Il semble que le gouvernement français ait choisi d’étaler le coût social des hausses de prix et qu’il mise sur la voie d’une inflation durable.

Seulement, ce qui était une politique possible avant la monnaie unique, n’est plus aussi praticable qu’avant. Les autres pays européens qui ont été vertueux, exigeront tôt ou tard une politique rigoureuse de redressement des finances publiques françaises. Le président de la République actuel reporte à ses successeurs, le soin de régler ce grave problème.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...