L R AS Published on Tuesday 21 June 2022 - n° 409 - Categories:Europe

Le Parlement de l'Union européenne demande des sanctions contre la Chine du fait du Xinjiang

Le Parlement de l'Union européenne (UE) a adopté une nouvelle résolution condamnant les violations des droits de l'homme dans la région chinoise du Xinjiang. Il a demandé à son exécutif, la Commission européenne (CE), d'adopter des sanctions commerciales plus sévères à l'encontre de la Chine.

L'Europe

a déjà pris des sanctions à l'encontre de la Chine en ce qui concerne le Xinjiang. En effet, l'année dernière, elle a infligé des sanctions à quatre ressortissants chinois et à une entité à la suite d'accusations de travail forcé.

La dernière initiative de l'UE est beaucoup plus ferme dans son langage et préconise l'interdiction totale de tous les produits accusés d'être fabriqués par le travail forcé et de toutes les entreprises "répertoriées" comme utilisant le travail forcé.

https://www.pv-tech.org/eu-parliament-condemned-human-rights-abuses-chinas-xinjiang-region-urged-import-ban-products-region/

PV Tech du 17 juin 2022

NDLR    Il est curieux que cette instance s’occupe des droits de l’homme dans le Xinjiang et néglige l’approvisionnement en panneaux chinois. Elle parait donc davantage intéressée par des principes que par des raisons économiques

On ne voit pas bien ce que le Parlement obtiendra car la Chine est particulièrement chatouilleuse sur son indépendance et réagira. Les Européens n’obtiendront rien, même pas une satisfaction morale. C’est vraiment une décision inutile.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...

Most read articles in the last 10 days

Most read articles in the last month