L R AS Published on Tuesday 14 June 2022 - n° 408 - Categories:politique américaine, le PV Américain

Suspension des droits de douane sur les produits PV importés aux Etats-Unis

Les développeurs et promoteurs américains se félicitent de la décision du président américain d'annuler les droits de douane sur les importations de produits solaires venant des pays du sud-est asiatique pendant 24 mois. Le président va utiliser la loi sur la production de défense

(Defense Production Act) pour accélérer la production de technologies d'énergie propre, notamment les panneaux photovoltaïques et les composants de panneaux.

Des réserves ont été émises quant à l'impact immédiat du décret de Biden sur l'approvisionnement en panneaux. Il est difficile de prévoir s'il sera suffisant pour remettre le déploiement américain sur les rails : la plupart des fabricants ont cessé d'expédier des équipements aux États-Unis, exacerbant ainsi les contraintes de la chaîne d'approvisionnement de l'année dernière.

Tous les développeurs et promoteurs ont exprimé leur satisfaction et indiqué que cela permettra à l'industrie solaire de reprendre ses activités

L'intervention de M. Biden intervient après des mois d'inquiétude concernant l'approvisionnement des États-Unis en panneaux photovoltaïques. C’est que les importations en provenance d'Asie du Sud-Est ont pratiquement été gelées à la suite de l'enquête du ministère du commerce.

L'incertitude règne également l'utilisation du Defense Production Act (DPA) pour stimuler la fabrication nationale : cette législation date de la guerre froide. Elle était conçue pour encourager la fabrication nationale de biens d'importance stratégique. Elle servira à accélérer la production de cinq technologies d'énergie propre, et notamment les panneaux et les composants de panneaux, l'isolation des bâtiments, les pompes à chaleur électriques efficaces pour le chauffage et la climatisation, les équipements pour la fabrication de carburants générés par l'électricité, y compris les électrolyseurs, les piles à combustible et les métaux connexes du groupe platine, et les infrastructures essentielles du réseau électrique, comme les transformateurs.

La Maison-Blanche et le ministère de l'énergie vont convoquer les "industries concernées" et d'autres parties prenantes afin de "maximiser l'impact" des outils disponibles dans le cadre de cette loi.

Le président indique que si la production nationale de produits solaires aux États-Unis devrait tripler pour atteindre 22,5 GW d'ici 2024, l'expansion doit se faire plus rapidement. La Maison Blanche a également pris des mesures pour stimuler la demande de panneaux photovoltaïques fabriqués aux États-Unis en "mettant toute la puissance des marchés publics fédéraux à contribution", en introduisant des accords-cadres d'approvisionnement pour les systèmes photovoltaïques fabriqués aux États-Unis et en ajoutant des "super préférences" pour le contenu national dans les marchés publics fédéraux.

Ces mesures devraient concerner l'achat de 10 GW de produits solaires au cours de la prochaine décennie par le seul gouvernement des États-Unis, et de 100 GW si on y ajoute les gouvernements locaux et les services publics municipaux.

https://www.pv-magazine.com/2022/06/07/white-house-takes-executive-action-to-spur-us-solar-manufacturing/

https://www.pv-tech.org/industry-and-analyst-responses-to-us-president-joe-bidens-executive-order-waiving-solar-imports-tariffs-from-southeast-asia-for-two-years/

https://www.pv-tech.org/biden-to-waive-southeast-asia-solar-import-tariffs-for-two-years/

NDLR   Il y a un déséquilibre entre ce qui est accordé aux installateurs qui est immédiat et sans condition (sauf à ce que cette décision soit attaquée en justice), et les mesures bien floues en faveur d’une production américaine : les marchés publics paraissent bien minces et incitant peu les acteurs non publics à acheter américain.

Ce déséquilibre inquiète car les installateurs ont gagné une bataille, obligeant le président des Etats Unis à revenir sur une décision raisonnable. Il ne pourra plus imposer de droits de douane à l’avenir et probablement n’aura pas fait avancer l’industrialisation de la production photovoltaïque.

Les gagnants sont les chinois qui auront accès au marché américain sans contrepartie économique ou financière. Les Etats-Unis ont perdu leur suprématie économique et ne rattraperont plus leur retard sur l’industrie des panneaux.

Sombre décision !

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...