L R AS Published on Tuesday 14 June 2022 - n° 408 - Categories:Interviews

Interview de Frank Niendorf, directeur général pour l'Europe chez JinkoSolar : cap sur le type N

Interview de Frank Niendorf, directeur général pour l'Europe chez JinkoSolar

Dans la profession, un changement stratégique est en cours, l'industrie solaire s'éloigne d'un modèle qui perçoit les panneaux PV comme des produits de base et, par conséquent, qui sont l’objet d’une concurrence féroce. Cette transition est en cours

depuis quelques années déjà. La course au prix le plus bas est désormais reléguée à l'ère pré-pandémique, rendue impropre par la montée en flèche des coûts des matériaux et de la logistique.

Cette évolution a coïncidé avec un changement technologique radical. Il consiste à adopter les cellules et panneaux TOPCon (tunnel oxidised passivated contact) comme l'incursion de l'industrie dans une nouvelle ère de panneaux de type N. Cette mutation se produira beaucoup plus rapidement que ne le pensaient les plus ardents stratèges du changement. Jinko Solar considère que le type N est la future norme du marché.

L'entreprise s'est concentrée sur cette technologie et mobilise sa recherche et son développement. Cela a donné au fabricant une certaine confiance dans la technologie. Son émergence a coïncidé avec l'achèvement de la cotation de JinkoSolar sur le marché STAR de Shanghai au début de cette année.

Cette cotation a fourni à l'entreprise les ressources nécessaires pour investir et a placé Jinko dans une "situation stratégique très confortable". La capacité de production globale de Jinko est maintenant sur le point de monter en flèche. La société s'est fixée pour objectif de disposer d'une capacité de 65 GW d'ici la fin de l'année - dont environ deux tiers seront des TOPCon. La majorité de cette production sera entièrement intégrée.

Plus de 10 GW de panneaux TOPCon seront expédiés par JinkoSolar d'ici la fin de l'année. L'Europe sera une destination de premier plan étant donné la maturité de son marché. Cette mutation donne un bel avantage concurrentiel. La taille de la capacité entraînera des économies d'échelle qui nous aideront à réduire le coût de fabrication à un niveau très, très proche de la compétitivité. Les panneaux de type N sont actuellement plus chers que les PERC de type P traditionnels, compte tenu des coûts du silicium de plus grande pureté nécessaire pour les plaquettes de type N et des processus de fabrication supplémentaires requis. Ramener les coûts de fabrication dans la fourchette des PERC permettrait donc de consolider la "supériorité technique" de TOPCon.

« Du point de vue de l'investisseur, il n'y a aucune raison de continuer à utiliser le PERC, et c'est très excitant... Il sera intéressant d'observer maintenant comment les marchés vont réagir et à quelle vitesse ils vont suivre » a-t-il déclaré.

JinkoSolar est déterminé à prendre de vitesse ses rivaux en atteignant la capacité de production critique le plus rapidement possible. Le fabricant peut profiter des capitaux levés lors de cette introduction pour investir dans les capacités de production de la technologie N alors que les concurrents ont investi massivement dans la technologie P.

Tout le monde considère la technologie TOPCon comme une phase de transition vers l'hétérojonction. Tout dépend de la vitesse avec laquelle la baisse des coûts sera opérée. En réalité, JinkoSolar est convaincu que TOPCon est la meilleure proposition de valeur au moins pour les deux ou trois prochaines années

https://www.pv-tech.org/inside-jinkosolars-bid-to-steal-a-topcon-march-on-its-pv-manufacturing-rivals/

NDLR    Tout est dit : les prix ne baisseront plus par volonté et pas seulement du fait des coûts accrus de composants ou de logistique. La technologie N va s’imposer très vite par les prix du fait de la cadence de production, créant un écart entre la nouveauté et les vieilles technologies à base de PERC. Ceci va créer un nouveau fossé entre les fabricants au profit de la constitution d’un oligopole de production qui pourra d’autant mieux imposer ses prix au monde entier.

Les propos de ce directeur sont contestables car il date la fin de la guerre des prix avant la pandémie. Elle s’expliquerait par la mutation vers la technologie N. Certes les bureaux d’études l’examinent depuis longtemps, mais on ne la voit émerger que depuis quelques mois. Il y a donc présentation fallacieuse de la réalité, afin de justifier la volonté chinoise de profiter des efforts de productivité réalisé au cours de la dizaine d’années écoulée.

+

Jinko Solar va porter sa capacité de production à 60 GW en 2022. Ce sera quasiment un doublement en un an. Aujourd’hui, 75 % de la production de l’entreprise reposent sur la technologie de type N. Début 2023, ce chiffre tendra irrémédiablement vers les 100 %. C’est une véritable révolution industrielle !

Pour davantage de détail technique ou publicitaires, ouvrir le lien ci-dessous.

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2022/06/jinko-solar-va-porter-sa-capacit%C3%A9-de-production-%C3%A0-60-gw-en-2022.html

+

JinkoSolar a reçu la commande d'un GW de panneaux TOPCon de type N bi-facial

phot 2-5-7-1

https://www.pv-tech.org/jinkosolar-to-supply-1gw-of-bifacial-tiger-neo-panneaux-to-china-datang/

 

 

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...