L R AS Published on Monday 30 May 2022 - n° 406 - Categories:Europe

3ème avis critique sur REPowerEU : Le montant à investir est largement sous-évalué

Le plan REPowerEU de l'Union européenne repose sur un gros budget et un plan énergétique ambitieux. Seulement, l'objectif européen pourrait ne pas être atteint, selon Rystad Energy

Le but de la Commission est de réduire la dépendance de l'Union européenne aux combustibles fossiles russes et d’accélérer la transition vers des sources d'énergie renouvelable. L'estimation des coûts de la Commission européenne pourrait toutefois être insuffisante : Rystad Energy estime que le plan nécessitera au moins 1.000 milliards d'euros d'investissements pour atteindre l'objectif principal, à savoir faire passer la production renouvelable de 40 % à 45 % de l'approvisionnement énergétique total d'ici 2030. Des investissements supplémentaires seront nécessaires pour atteindre les objectifs, notamment le développement du réseau et du stockage des batteries afin de garantir un approvisionnement stable en énergie, car l'ensemble du système électrique européen devra être restructuré.

Le plan prévoit de mettre en ligne 320 gigawatts (GW) d'énergie solaire photovoltaïque d'ici 2025 et près de 600 GW d'ici 2030, afin de remplacer 9 milliards de mètres cubes (Gm3) de gaz. L'Europe dispose actuellement d'une capacité solaire photovoltaïque installée d'environ 189 GW, ce qui signifie que 131 GW doivent être installés d'ici le milieu de la décennie, soit l'équivalent de 44 GW par an. Cela reviendrait à presque doubler le taux annuel d'installation, qui était de 24 GW en 2021 et devrait être de 29 GW cette année.

Pour atteindre les 600 GW visés en 2030, il faudrait installer annuellement environ 56 GW de nouvelles capacités photovoltaïques solaires au cours des cinq années suivantes.

En supposant un coût moyen pour le solaire photovoltaïque de 1,1 million d'euros par mégawatt (MW) de capacité installée, l'installation de 411 GW d'ici à 2030 représenterait un investissement de 452 milliards d'euros.

Atteindre 45 % d'approvisionnement en énergie renouvelable d'ici à 2030 nécessite en outre des investissements importants dans l’éolien - pour lequel le plan ne donne pas beaucoup de détails. Selon les estimations de Rystad Energy, il faudrait installer 450 à 490 GW supplémentaires de capacité éolienne d'ici à 2030 pour atteindre l'objectif de 45 % d'approvisionnement en énergie renouvelable, ce qui nécessiterait 820 milliards d'euros d'investissements supplémentaires.

Jusqu'à présent, la Commission européenne n'a pas été claire quant aux montants totaux alloués pour atteindre ses objectifs. Des annonces et communications récentes mentionnent que 225 milliards d'euros sont déjà disponibles sous forme de prêts et qu'un investissement supplémentaire de 300 milliards d'euros pourrait être nécessaire d'ici 2030.

Les chiffres semblent bien en deçà des investissements supplémentaires nécessaires dans le transport d'électricité, le stockage, les infrastructures gazières et la production d'hydrogène. En outre, une demande aussi importante de nouvelles capacités exercera une pression supplémentaire sur la chaîne d'approvisionnement pour la fabrication de panneaux solaires et d'éoliennes. Cela pourrait entraîner une nouvelle hausse des coûts de ces technologies.

L'ambition du plan REPowerEU est énorme. Les compagnies d'électricité et les marchés de l'énergie seront à la recherche de détails sur les investissements et les infrastructures.

Les six domaines clés pour atteindre les objectifs de REPowerEU :

 - Investissement intelligent

 - S'attaquer à la lenteur et à la complexité de l'octroi des permis pour les grands projets d'énergie renouvelable.

 - Économies d'énergie

 - Diversifier les approvisionnements en combustibles fossiles

 - Accélérer le déploiement des énergies renouvelables

 - Réduire la consommation de combustibles fossiles dans l'industrie et les transports

 Et les moyens qui seront mis en œuvre :

 - Réduire la paperasserie et accélérer les déclarations d'autorisation

 - Déclarer que les énergies renouvelables représentent l’"intérêt public supérieur"

-  Créer des zones dites "de référence".

https://www.rystadenergy.com/newsevents/news/press-releases/REPowerEU-Europes-big-budget-and-bold-energy-plan-may-fall-short-of-objectives/

Rystad Energy du 24 mai 2022

NDLR   Il y a deux dépenses d’investissement dans le plan REPowerEU : celui des centrales solaires et éoliennes qui peuvent être financés par des capitaux privés comme ils le sont avec les accords d’achat d’énergie ou les installations avec vente d’énergie sur le marché. Les autorités politiques n’ont pas à financer ces dépenses sauf si cela intervient lors des appels d’offres.

L’autre dépense d’investissement est celle des réseaux, des aménagements géographiques, des raccordements qui sont à la charge des Etats, mais aussi d’incitations pour l’équipement en pompes à chaleur, en batteries de stockage, pour inciter aux économies d’énergies et pour modifier les comportements.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...