L R AS Published on Tuesday 12 April 2022 - n° 401 - Categories:Europe

DNV croit peu au changement énergétique en Europe d'ici 2030

DNV ajoute sa voix à l'affirmation que la guerre en Ukraine contribuera à accélérer l'installation des énergies renouvelables. Il estime que la consommation de gaz sera inférieure de 9 % en 2024. Les émissions de gaz à effet de serre baisseront

de 2,3 % en Europe entre 2022 et 2030. L’Europe produira 12 % de gaz en plus d’ici à 2030. Les exportations russes de gaz diminueront, le marché asiatique ne pourra pas compenser la perte du marché européen. Le resserrement économique autour des produits de base prolongera les coûts élevés de l’électricité et augmentera le prix des batteries.

34 % du mix énergétique en Europe proviendra de combustibles non fossiles en 2024, soit deux points de plus que dans les prévisions précédant la guerre en Ukraine.

La plus forte croissance attendue sera celle de l’énergie solaire

Pour les consommateurs, il n’y a pas de fin immédiate en vue aux prix élevés de l’électricité. En 2024, les prix de l’électricité seront 12 % plus élevés en Europe que si le continent ne s’éloignait pas de l’énergie russe. La hausse du coût des matières premières aura également un impact sur l’adoption des véhicules électriques, car le coût des batteries augmente.

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2022/04/une-nouvelle-analyse-montre-que-la-guerre-en-ukraine-donnera-un-coup-de-booster-au-solaire-en-europe.html

Tecsol du 6 avril 2022

NDLR   A croire DNV, la diminution des combustibles fossiles sera lente au cours des prochaines années en Europe. Il n’y aura donc pas la ruée sur les énergies renouvelables que souhaitent certains. En conséquence le prix de l’électricité restera élevé. Ceci sous-entend que la vie en Europe restera assez identique à celle précédent la guerre en Ukraine et qu’il n’y aura pas de prise de conscience brutale d’un changement de conjoncture, ou d’économie. Est-ce un bien ou un mal ?

Autre information, le gaz russe permet de réduire le coût de l’électricité

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...