L R AS Published on Tuesday 5 April 2022 - n° 400 - Categories:divers filière.

Selon Ember, la transition électrique mondiale est "en bonne voie"

Dans le monde, l'énergie solaire et éolienne a atteint le niveau record de 10,3 % en 2021. Cinquante pays ont atteint ce seuil, dont les cinq plus grandes économies mondiales. Pourtant, les émissions de CO2 du secteur de l'électricité ont atteint un niveau record,

selon le groupe de réflexion sur l'énergie Ember.

La production d'énergie éolienne et solaire a augmenté de 17 % en 2021 (+ 23 % pour l'énergie solaire et + 14 % pour l'énergie éolienne) tandis que toutes les sources d'électricité propres ont généré 38 % de l'électricité mondiale en 2021, soit davantage que le charbon (36 %).

L'éolien et le solaire ont généré un dixième (10,3 %) de l'électricité mondiale pour la première fois en 2021, contre 9,3 % en 2020. Ces deux sources d’énergie doivent maintenir un taux de croissance de 20 % par an durant la décennie pour parvenir à maintenir le réchauffement mondial en dessous de 1,5 °Celsius. C'est le même taux de croissance que durant la décennie 2010. Le solaire en Europe est également en plein essor, produisant l'an dernier 27 % d'électricité de plus qu'en 2019 et contribuant pour 6 % à l'électricité européenne.

Après la pandémie de 2020, la demande mondiale d'électricité a rebondi et enregistré la plus forte hausse en termes absolus, correspondant à la consommation d'un nouvel Etat comme l'Inde.

Seuls 29 % de la hausse mondiale de la demande d'électricité en 2021 ont été satisfaits par l'énergie éolienne et solaire, la demande restante a été satisfaite par les combustibles fossiles malgré la chute du coût des énergies renouvelables.

Les émissions de CO2 du secteur de l'électricité ont atteint un "niveau record", augmentant de 7 % en 2021, soit la plus forte hausse en pourcentage depuis 2010 et la plus forte hausse absolue jamais enregistrée. Cette hausse de 7 % fait suite à une baisse de seulement 3 % en 2020, ce qui place les émissions à un niveau plus élevé qu'avant la pandémie

Le cabinet Ember estime que la transition électrique mondiale est "en bonne voie". « On ajoute plus que jamais d'énergie éolienne et solaire aux réseaux. Et pas seulement dans quelques pays, mais dans le monde entier. »

https://www.pv-tech.org/solar-wind-reach-record-10-of-global-electricity-but-power-sector-emissions-hit-an-all-time-high/

PV Tech du 30 mars 2022

NDLR    La relative confiance d’Ember dans l’installation de nouvelles centrales solaires ou éoliennes (« la transition énergétique est en bonne voie »), s’oppose au cri d’alarme de l’IRENA qui affirme qu’on n’en fait pas assez pour rester dans la limite de 1,5° Celsius (Les propos pour inciter à l'installation du photovoltaïque n° 3 (IRENA)). Qui croire ? Il serait important de percevoir pourquoi ces deux avis diffèrent !

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...