L R AS Published on Sunday 9 January 2022 - n° 388 - Categories:agrivoltaïque

Le Sénat français se penche sur l'agrovoltaïsme

Le Sénat a adopté une proposition de résolution pour développer l'agrivoltaïsme : c'est le couplage d'une production photovoltaïque secondaire à une production agricole principale afin d’optimiser la production alimentaire.

Le Sénat

- Propose

d’inclure l'agrivoltaïsme au sein du code de l'énergie.

- Souhaite que la Commission de Régulation de l'Energie crée une famille d’appel d’offres dédiée.

- Demande au gouvernement que les exploitants agricoles puissent accéder aux aides européennes de la PAC, en modifiant le point IV de l’article 8 de l’arrêté du 9 octobre 2015.

- Invite le gouvernement à permettre une reconquête des terres agricoles par l'orientation d'une partie des revenus générés par la production d’énergie photovoltaïque.

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2022/01/le-s%C3%A9nat-a-adopt%C3%A9-une-proposition-de-r%C3%A9solution-en-faveur-du-d%C3%A9veloppement-de-lagrivolta%C3%AFsme-en-fran.html

Tecsol du 4 janvier 2022

NDLR    La sollicitude du Sénat envers l’agrovoltaïsme est sympathique. Seulement, à notre connaissance, s’il y a des études en cours sur les effets des panneaux solaires sur les cultures, aucune ne mentionne les résultats de ces études soit parce que les résultats sont trop bons, soit parce qu’ils ne sont pas convaincants

Dès lors, parce qu’on en parle beaucoup, sans données chiffrées, on croit que le résultat est double (un de l’agriculture, un autre des panneaux solaires). Le résultat probable est proche de 1 à 1,3 car le coût des panneaux, surtout placés en hauteur doit absorber une grande part des gains, parce que le mécanisme d’ouverture/fermeture est délicat et que la maitrise du fonctionnement du système n’est pas encore acquise, rendant la gestion des panneaux délicate

Décidément dans ce monde actuel, il suffit d’une rumeur ou d’une croyance pour que tout le monde s’y engouffre.

Subscribe to the newsletter "Le Fil de l'Actu"...