L R AS Publié le lundi 29 novembre 2021 - n° 384 - Catégories : autre France

Greenpeace et l'institut Rousseau confirment : le solaire et l'éolien moins chers que les nouvelles centrales nucléaires

Greenpeace France et l'institut Rousseau ont voulu connaitre le coût respectif du photovoltaïque ou de l’éolien par rapport au nucléaire afin d’éclairer le débat lancé par le président de la République avec son choix de recourir à des centrales nucléaires

Le coût de l'électricité provenant de Flamanville est le plus élevé des différents choix. Le coût de l'énergie des réacteurs anciens est à peine supérieur au photovoltaïque au sol ou sur grandes toitures, mais aussi de l'éolien terrestre.

Malgré ces conclusions très favorables aux EnR, les auteurs signalent que « trop d’incertitudes pèsent encore sur la faisabilité ou le coût réel de chaque option. Pourtant, ces choix vont nous engager sur des décennies et auront in fine des répercussions sur les territoires et le budget des ménages. Avoir davantage de renouvelables implique une adaptation du système et des réseaux de transports ainsi que des investissements supplémentaires. »

La méthode retenue est celle du coût courant économique, privilégiée par la Cour des Comptes pour calculer le coût de production de l’électricité nucléaire. Elle propose un périmètre d’analyse commun pour les différentes technologies étudiées. Les chiffres utilisés proviennent tous de sources publiques les plus récentes possibles. Dans le cas du nucléaire, les données d’EDF ont été privilégiées et ont été complétées par des données d’autres sources, essentiellement celles de RTE ou de la Cour des comptes.

L'EPR de Flamanville a été lancé en 2007 et devrait être mis en service en 2012 avec un coût de 3,3 milliards d'euros. Le retard atteint les dix ans. Le coût total du projet a été multiplié par 6. Aucune certitude n'existe sur la date de mise en service qui devrait intervenir en 2023.

Pour lire l'étude : https://tecsol.blogs.com/files/greenpeace-co%C3%BBt-des-%C3%A9nergies_novembre-2021.pdf

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2021/11/rapport-greenpeace-france-et-linstitut-rousseau-quel-co%C3%BBt-actuel-pour-l%C3%A9lectricit%C3%A9-bas-carbone-.html

Tecsol du 25 novembre 2021

NDLR La hiérarchie des prix est celle que d’autres instituts internationaux (L'analyse du coût comparatif de l'énergie selon Lazard) ont fourni dans le proche passé. Le parti pris de Greenpeace au détriment du nucléaire n’est pas intervenu ici

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"