L R AS Publié le lundi 13 septembre 2021 - n° 373 - Catégories : panneaux

Faut-il mieux acheter un panneau simple face ou un panneau biface ?

La production accrue d'énergie compense-t-elle l’augmentation des coûts ? Clean Energy Associates,

bureau d'études américain spécialisée dans les services au photovoltaïque, a comparé le coût de l'énergie produite entre les deux catégories de produits

La difficulté est que les panneaux bifaces annoncent une augmentation de production de 6 % à 10 % par rapport aux panneaux mono-faces, mais ils ont un coût plus élevé en dollar par watt, des dépenses accrues d'équipement, de matériel et d'installation. Dès lors, où se situe l'intérêt de l'acheteur ?

La réponse dépend de l'emplacement du projet, de sa taille, et des matériels utilisés tels que les suiveurs. Il faut donc calculer l'apport du bifacial sur la production d'énergie sur une durée de 25 à 30 ans (le LCOE). Mais aussi il faut tenir compte d’une multitude de facteurs qui modifient les coûts et la production.

Pour une première évaluation, le CEA a utilisé PVsyst pour modéliser les agencements optimisés pour les panneaux et les emplacements qu'il a analysés. Ensuite, il a calculé le prix de tous les équipements, le coût de la main-d'œuvre, de la conception et de l'ingénierie, des permis, des frais généraux et de la marge, ainsi que d'autres coûts, à l'exception des panneaux.

Il a évalué la production annuelle en kilowattheures, le prix de vente de l'électricité, le crédit d'impôt sur l'investissement, les coûts d'exploitation et de maintenance. Il a même été tenu compte de la durée de vie plus longue des panneaux bifaces (25 à 30 ans), des coûts accrus d'équipements (BoS) et d'installation. La dégradation annuelle des panneaux a été fixée à 0,5 %

Ensuite, on peut établir un prix en dessous duquel le bifacial est plus attractif qu'un panneau mono-face. Ce prix de référence permet de recalculer le prix au watt pour un ou plusieurs panneaux bifaciaux.

Comparaison entre le panneau A mono-face, et deux panneaux bifaces pour un projet au Massachussetts et au Mexique

Même avec les très grandes différences de production et de LCOE liées au lieu, le panneau bifacial C a fourni une valeur supérieure et comparable.

Malgré les efforts de précision engagés, le CEA estime qu'on peut améliorer le modèle, car il n'intègre pas encore la comparaison entre les panneaux de grand format de plus en plus populaires et arrivés récemment sur le marché. Ils nécessitent un espacement plus important entre les rangées, ce qui peut entraîner une augmentation de la longueur des câbles et une chute de tension.

https://www.pv-magazine.com/2021/09/10/lcoe-of-monofacial-bifacial-solar-modules/

PV Magazine du 10 septembre 2021

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"