L R AS Publié le samedi 09 janvier 2021 - n° 345 - Catégories : auto-consommation, autres France

Six pages sur l'autoconsommation en France

Le quotidien Les Echos ont publié six pages sur l'autoconsommation en France (à lire sur https://fr.calameo.com/read/005635607c25fe5534fc2?page=1)

Le marché français de l’autoconsommation est encore « clairement anecdotique ».

A fin juin, on comptait presque 78 000 installations raccordées au réseau d’Enedis. C'est peu par rapport à l'Allemagne où on compte des centaines de milliers d'autoconsommateurs. Le marché français est en net progrès. Un de ses freins est le prix relativement bas de l'électricité en France qui limite l'attrait de la formule. L’autre frein est le prix élevé de l’investissement PV (il faut compter entre 7.500 et 9.000 € pour une installation de 3 kWc). Selon l'auteur, le marché de l'autoconsommation résidentielle devrait progresser de 10 % à 15 % par an au cours des cinq ans à venir.

Le segment de l'autoconsommation collective a pâti des appels d'offres qui ont très souvent été sous-souscrites et le volume des appels d'offres réduits. Le relèvement récent du plafond à 500 kWc peut relancer l'intérêt pour la formule. La RE 2020 pourrait aussi avoir un impact positif en favorisant cette solution. Selon l'auteur, le marché de l'autoconsommation collective pourrait atteindre un demi GWc à horizon 2025

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/page/4/

Tecsol du 3 janvier 2021

NDLR   Souvent, un article doit montrer l’intérêt de l’avoir écrit et donc présenter ses perspectives brillantes. D’où ici, des prévisions. Rien ne dit qu’elles sont crédibles.  De même qu’on limite volontairement ou inconsciemment les installations photovoltaïques, les réalisations liées à l’autoconsommation (résidentielle et collective) sont soumises à des freins puissants qui entravent son expansion. On peut le regretter, mais autant le dire.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"

edxl