L R AS Publié le samedi 28 novembre 2020 - n° 342 - Catégories : sté française, auto-consommation

Voltalia élargit son activité à l'autoconsommation

A côté de son activité de constructions de grandes centrales éoliennes et solaires, Voltalia lance une activité "autoconsommation". La société veut rendre plus accessible

l'utilisation de l'énergie solaire. Elle s'appuie sur des fournisseurs reconnus (JA Solar, les onduleurs Goodwe et Hoymiles ainsi que sur le système d’accroche européen ESDEC), sur des services complémentaires à l'offre tels qu’une garantie et un service après-vente.

Elle vient de passer un accord avec Comwatt. Celui-ci fournit la digitalisation du parcours client avec visioconférence de conseillers et la présence d'un analyseur d'énergie qui indique quels équipements consomment dans la maison, mais surtout d’optimiser l’autoconsommation en déplaçant une partie des consommations au moment où celle-ci est gratuite (lors de la production).

La présence de Voltalia offre une garantie au client, rassure les utilisateurs et prend pied dans le grand public.

https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2020/11/partenariat-voltalia-comwatt-dans-lautoconsommation-pour-le-grand-public.html

Tecsol du 25 novembre

NDLR   L'évolution de la société est intéressante à résumer : à l'origine, elle construisait des centrales d'énergie propre (éolien, solaire, biomasse). Elle a mis l'accent sur des installations éoliennes au Brésil qui ont assuré plus de 80 % de sa production d'énergie. Ce pays n'est pas oublié, mais la société s'est diversifiée dans le solaire en Europe et bien sûr en France, dans les grandes centrales. Il y a quelques semestres différents contrats ont été obtenus dans d'autres zones géographiques (Egypte, Maroc). Toujours avec de grandes centrales.

Il y a environ un an le rapprochement avec Helexia, autre société du groupe, lui a ouvert un autre horizon, celui des petites installations solaires (toitures, hangars, ombrières, ...). D'une part elle s'est récemment associée avec IKEA pour installer des systèmes solaires sur les toits de particuliers. D'autre part, la société se crée un autre marché, celui des compléments des systèmes solaires pour particuliers, celui de l'autoconsommation et le fait en association avec un professionnel de l'installation de systèmes de gestion de la valorisation de la production énergétique. Bien évidemment cette nouvelle activité est encore marginale, mais elle crée une diversification. Cette diversification indique que le potentiel des particuliers existe. Il a été relativement négligé jusqu'à présent.

L'évolution de Voltalia est différente de celle de Neoen qui se spécialise sur l'installation et la détention de grandes centrales solaires dans le monde, et depuis quelques années, sur le stockage de l'énergie.

On est donc en présence de deux stratégies bien différentes, elles-mêmes bien séparées des installateurs de centrales travaillant à partir des appels d'offres, même si certaines sociétés se placent résolument à l'international tel qu'Akuo, Total Eren et plusieurs autres.

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"