L R AS Publié le lundi 11 mai 2020 - n° 321 - Catégories : Asie

Un projet de centrale flottante de 2,1 GW en Corée du Sud

La Corée du Sud prévoit de construire une installation flottante de 2,1 GW sur des marécages près de la ville de Saemangeum. S'il était réalisé, ce projet équivaudrait à peu près à la capacité solaire flottante actuellement existante

dans le monde entier (2,4 GW fin 2019). Le budget de ce projet atteint 3,7 Mds $ US

Une première phase de 1,2 GW devrait être mis en ligne d'ici 2022, et le reste d'ici 2025. Les défis techniques sont nombreux. Au premier rang, se situe celui de l'ancrage des systèmes photovoltaïques dans les fonds marins mous de la péninsule. Un autre défi est la corrosion de l'eau salée. Il s'y ajoute les marées, et le vent. Enfin, la rentabilité de l'opération a été remise en question du fait de la chute du prix de l’électricité à la suite de la pandémie.

Le projet va tirer profit de l’accident de Yamakura (Japon) qui a été provoqué par la rupture de l'ancre. Il y a une relation critique entre le niveau d'eau et la tension des amarres.

Dans l'environnement offshore, des facteurs tels que la dégradation des panneaux, les performances et la fiabilité du système, ainsi que les chiffres des investissements et des investissements, seront cruciaux à appréhender

PV Magazine du 9 mai

S'inscrire à la newsletter "Le Fil de l'Actu"